Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario se bat pour l'équité des prix de l'essence dans la région du Nord-Ouest de la province

Communiqué

L'Ontario se bat pour l'équité des prix de l'essence dans la région du Nord-Ouest de la province

KENORA - Greg Rickford, ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines, a demandé aujourd'hui au Bureau de la concurrence d'examiner les prix de vente de l'essence et du diesel pratiqués dans le Nord-Ouest de l'Ontario.

« Notre gouvernement est passé à l'acte et a pris des mesures pour réduire le prix de l'essence en Ontario. Nous devons à présent nous assurer que ces économies sont effectivement répercutées sur les consommateurs partout dans la province, » a déclaré le ministre Greg Rickford.

Le gouvernement a supprimé la taxe sur le carbone découlant du programme de plafonnement et d'échange, soit 4,3 cents par litre sur le prix de gros de l'essence et 5,0 cents par litre sur le prix de gros du carburant diesel.

En septembre dernier, les grossistes ont commencé à supprimer ces coûts de leurs tarifs et sur la plupart des marchés de l'Ontario, les prix au détail ont été modifiés à la baisse en conséquence. Toutefois, dans le Nord-Ouest de l'Ontario, et notamment à Kenora, Fort Frances, Dryden et Thunder Bay, ces économies ne semblent pas avoir été partagées avec les clients.

« Nous constatons des anomalies dans les prix du carburant au détail dans le Nord-Ouest de l'Ontario, ce qui peut être le signe d'une absence de comportement concurrentiel, a déclaré le ministre Rickford. Au vu de ces observations, je demande que le Bureau de la concurrence entreprenne un examen complet des pratiques en matière de tarification de l'essence et du diesel dans le Nord-Ouest de l'Ontario. »

Dans le cadre de son engagement à réduire les coûts énergétiques pour l'ensemble des Ontariens, le gouvernement a promis des prix justes et compétitifs pour les carburants de transport.

Faits en bref

  • Le 3 juillet, l'Ontario a supprimé le coût de la taxe sur le carbone découlant du programme de plafonnement et d'échange, soit 4,3 cents par litre sur le prix de gros de l'essence et 5,0 cents par litre sur le prix de gros du carburant diesel.
  • Le 31 octobre 2018, le gouvernement a adopté la Loi de 2018 annulant le programme de plafonnement et d'échange.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement Consommateurs