Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre concernant Hydro One

Déclaration

Déclaration du ministre concernant Hydro One

TORONTO — Le ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines Greg Rickford a fait aujourd'hui la déclaration suivante relativement à la rémunération des cadres supérieurs de Hydro One : 

« Le gouvernement pour la population de l'Ontario a pris des mesures déterminantes pour harmoniser la rémunération des cadres supérieurs de Hydro One avec celle des services publics similaires. 

Après avoir reçu la semaine dernière une proposition comprenant un plafond de rémunération de 2,775 M$ pour un poste de DG, nous avons constaté l'échec des membres du conseil d'administration de Hydro One à réduire à un niveau adéquat la rémunération des DG et la leur. 

En vertu de la Loi de 2018 sur la responsabilisation de Hydro One, le Conseil de gestion du gouvernement a émis une directive exigeant que Hydro One fixe un plafond ferme de 1,5 M$ par année pour la rémunération directe totale de son prochain DG. 

Ce plafond comprend un salaire annuel de base pouvant aller jusqu'à 500 000 $, le montant restant pouvant prendre la forme de primes d'encouragement au rendement à long terme ou à court terme. Ces primes doivent être liées à des objectifs de rendement mesurables établis par Hydro One, comprenant notamment la contribution du DG à la réduction des coûts de transport et de distribution en vue de respecter l'engagement de l'Ontario de réduire le montant des factures d'électricité de 12 %. 

La directive exige aussi le plafonnement de la rémunération totale versée aux membres du conseil d'administration à 80 000 $ par année, et à 120 000 $ par année pour la personne à la présidence du conseil. Ces niveaux de rémunération raisonnables et responsables correspondent davantage à ceux des autres sociétés comme Ontario Power Generation, qui produit approximativement 50 % de l'électricité consommée par la province et exploite un parc d'installations nucléaires. 

Après 15 ans d'inaction, le gouvernement compte rétablir la situation inacceptable laissée par le gouvernement précédent en ce qui concerne l'hydroélectricité et s'engage à réduire les factures de 12 %. Nous ne nous excuserons jamais de faire passer la population de l'Ontario en premier. 

Je suis persuadé que le conseil d'administration de Hydro One continuera de prendre les mesures nécessaires à l'avenir pour mériter la confiance de la population ontarienne. Je suis aussi convaincu que les meilleurs jours de Hydro One sont à venir et que la société en ressortira plus forte tout en respectant les consommateurs d'électricité de l'Ontario. »

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement