Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province aide l'Université d'Algoma à planifier pour l'avenir

Communiqué

La province aide l'Université d'Algoma à planifier pour l'avenir

L’Ontario travaille à ouvrir les programmes de la SGFPNO à un éventail élargi d’entreprises et de travailleurs

Le gouvernement de l'Ontario appuie l'Université d'Algoma tandis que celle-ci agrandit ses installations et augmente sa programmation pour accroître le taux d'inscription de ses campus à Timmins et Sault Ste. Marie.

Aujourd'hui, le ministre des Collèges et Universités et député de Sault Ste. Marie Ross Romano a annoncé, au nom du ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines Greg Rickford, un investissement de 97 125 $, par l'entremise de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario (SGFPNO), pour permettre à l'Université d'Algoma d'élaborer un plan directeur stratégique de campus.

Le plan aidera à orienter l'université tandis qu'elle élabore des programmes innovateurs et qu'elle développe une meilleure infrastructure qui appuie des activités d'éducation et de recherche qui cadrent avec les besoins actuels de l'industrie.

« Notre gouvernement est fier d'aider l'Université d'Algoma à améliorer son milieu d'apprentissage pour mieux appuyer le développement d'une main-d'œuvre hautement instruite, a déclaré le ministre Romano. Grâce à cet investissement, nous renforçons l'avantage concurrentiel du Nord et nous indiquons au monde que le Nord de l'Ontario est ouvert aux affaires et ouvert à l'emploi. »

« L'annonce d'aujourd'hui renforce l'engagement soutenu du gouvernement provincial et de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario pour ce qui est d'appuyer les efforts de l'Université d'Algoma visant à se positionner comme chef de file national en matière de vérité et de réconciliation, ainsi que nos efforts visant à quantifier notre impact économique et à planifier notre future croissance de sorte que celle-ci profite à la région d'Algoma et à d'autres régions », a déclaré Asima Vezina, présidente et vice-rectrice de l'Université d'Algoma.

La SGFPNO encourage et appuie le développement économique à l'échelle du Nord de l'Ontario en accordant une aide financière aux projets - petits et grands, ruraux et urbains - qui stimulent la croissance et la création d'emplois et qui favorisent le développement d'une main-d'œuvre qualifiée.

Le gouvernement travaille à créer de nouveaux programmes de la SGFPNO :

  • qui font en sorte qu'il soit plus facile pour un plus grand nombre de personnes et d'entreprises de présenter une demande
  • qui appuient un plus grand nombre de projets dans les collectivités rurales du Nord
  • qui ciblent les débouchés dans les marchés existants et nouveaux
  • qui offrent un plus grand nombre de possibilités de travail aux peuples autochtones
  • qui abordent la pénurie de main-d'œuvre qualifiée dans le Nord.

« Nous avons entendu les gens du Nord, et ces derniers veulent que les programmes de la SGFPNO soient ouverts à un éventail élargi d'entreprises et de travailleurs pour répondre aux besoins particuliers des collectivités du Nord de l'Ontario, a déclaré le ministre Rickford. Grâce à ces changements proposés, le gouvernement de l'Ontario continuera de bâtir des collectivités fortes et résilientes, tout en soutenant un climat dans lequel les entreprises peuvent prospérer, croître et créer de bons emplois. »

Renforcer les établissements postsecondaires du Nord s'inscrit dans le cadre du plan du gouvernement visant à bâtir ensemble l'Ontario. Ce plan permet déjà de créer un plus grand nombre d'emplois bien rémunérés et de débouchés dans le Nord, et d'attirer des investissements nouveaux et accrus pour que les collectivités du Nord puissent croître et prospérer.

Faits en bref

  • L’Université d’Algoma a également reçu 25 000 $ par l’entremise de la SGFPNO pour tenir la cinquième édition du Forum national sur la réconciliation en octobre dernier à Sault Ste. Marie, en partenariat avec l’Université de Nipissing, l’Université de la Colombie-Britannique, l’Université du Cap-Breton et le Shingwauk Kinoomaage Gamig. Le forum réunit les dirigeants universitaires et leaders autochtones d’un bout à l’autre du Canada pour créer des changements réels et durables dans le secteur de l’enseignement supérieur afin de faire progresser la réconciliation.
  • Depuis juin 2018, la SGFPNO a investi plus de 148 millions de dollars dans 1 073 projets dans le Nord de l’Ontario, produisant ainsi des investissements totalisant plus de 699 millions de dollars et aidant ainsi à créer et à soutenir 3 116 emplois.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Travail et emploi Régions rurales et du Nord