Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La province aide à préparer les étudiants autochtones à Sault Ste. Marie à réussir

Communiqué

La province aide à préparer les étudiants autochtones à Sault Ste. Marie à réussir

L’Ontario travaille à rendre les programmes de développement économique accessibles à un éventail élargi d’entreprises et de travailleurs

Le gouvernement de l'Ontario aide le Shingwauk Education Trust (SET) à offrir une éducation adaptée à la culture à ses étudiants autochtones, contribuant ainsi à leur succès futur.

Aujourd'hui, le ministre des Collèges et Universités et député de Sault Ste. Marie Ross Romano a annoncé, au nom du ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones Greg Rickford, un investissement de deux millions de dollars, par l'entremise de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario (SGFPNO), pour permettre au Shingwauk Education Trust de construire le Centre de découverte Anishinabek, créant ainsi 14 emplois.

Le nouveau centre, un institut d'éducation autochtone, abritera le Shingwauk Kinoomaage Gamig, un des neuf instituts autochtones de l'Ontario qui font partie du secteur de l'enseignement postsecondaire de la province. Le centre sera doté de salles de classe, d'une bibliothèque ultramoderne, d'archives et d'une galerie.

« Notre gouvernement est très fier d'aider le Shingwauk Education Trust à améliorer son environnement d'apprentissage afin de mieux préparer les Autochtones au succès dans une économie florissante, a déclaré le ministre Romano. Grâce à cet investissement, nous renforçons l'avantage concurrentiel du Nord et nous indiquons au monde que le Nord de l'Ontario est ouvert aux affaires et ouvert à l'emploi. »

La SGFPNO encourage et appuie le développement économique à l'échelle du Nord de l'Ontario en accordant une aide financière aux projets - petits et grands, ruraux et urbains - qui stimulent la croissance et la création d'emplois et qui favorisent le développement d'une main-d'œuvre qualifiée.

Le gouvernement travaille à créer de nouveaux programmes de la SGFPNO :

  • qui font en sorte qu'il soit plus facile pour un plus grand nombre de personnes et d'entreprises de présenter une demande
  • qui appuient un plus grand nombre de projets dans les collectivités rurales du Nord
  • qui ciblent les débouchés dans les marchés existants et nouveaux
  • qui offrent un plus grand nombre de possibilités de travail aux peuples autochtones
  • qui abordent la pénurie de main-d'œuvre qualifiée dans le Nord.

« Nous avons entendu les gens du Nord, et ces derniers veulent que l'on rende les programmes de la SGFPNO accessibles à un éventail élargi d'entreprises et de travailleurs pour répondre aux besoins particuliers des collectivités du Nord de l'Ontario, a déclaré le ministre Rickford. Grâce à ces changements proposés, le gouvernement de l'Ontario continuera de bâtir des collectivités fortes et résilientes, tout en soutenant un climat dans lequel les entreprises peuvent prospérer, croître et créer de bons emplois. »

Renforcer les établissements postsecondaires du Nord s'inscrit dans le plan du gouvernement visant à bâtir l'Ontario ensemble. Ce plan permet déjà de créer un plus grand nombre d'emplois bien rémunérés et de débouchés dans le Nord, et d'attirer des investissements nouveaux et accrus pour que les collectivités du Nord puissent croître et prospérer.

Faits en bref

  • Depuis juin 2018, la SGFPNO a investi plus de 148 millions de dollars dans 1 073 projets dans le Nord de l’Ontario, produisant ainsi des investissements totalisant plus de 699 millions de dollars et aidant ainsi à créer et à soutenir 3 116 emplois.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation Travail et emploi Régions rurales et du Nord