Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

La réintroduction du saumon de l'atlantique dans le lac Ontario

Document d'information archivé

La réintroduction du saumon de l'atlantique dans le lac Ontario

Document d'Information

La réintroduction de populations sauvages de saumons de l'Atlantique dans le lac Ontario est l'un des plus importants projets touchant les ressources d'eau douce d'Amérique du Nord. Plus de 30 partenaires collaborent à cette tâche.

Les efforts actuels se concentrent sur trois affluents du lac Ontario : le ruisseau Duffins, la rivière Credit et le ruisseau Cobourg. Ces cours d'eau ont été choisis car leur habitat est propice au frai et aux jeunes saumons, et ces endroits jouissent du soutien de la population locale.

Créé en 2006, le partenariat visant à réintroduire le saumon de l'Atlantique bénéficie d'un appui de plus de 5 millions de dollars sur cinq ans de la part de divers partenaires. L'appui monétaire ou en nature vise à produire un grand nombre d'alevins, mener des travaux de recherche et de surveillance, restaurer et protéger l'habitat, et prendre des mesures pour informer et sensibiliser.

PRODUCTION DE POISSONS

  • Plus d'un million de jeunes saumons de l'Atlantique ont été produits depuis mai 2006 par les alevinières du ministère et les alevinières partenaires.
  • Des centaines de bénévoles ont consacré des milliers d'heures pour ensemencer des saumons de l'Atlantique dans des habitats adaptés.
  • Pour augmenter les chances de reproduction naturelle des saumons dans le lac Ontario, les saumons introduits viennent de plusieurs souches et présentent des caractéristiques différentes.

RECHERCHE ET SURVEILLANCE

  • En surveillant le retour des saumons adultes dans chacun des cours d'eau, on commence à voir revenir des saumons adultes et on décèle des indices de reproduction naturelle.
  • Une puce spéciale a été implantée dans chaque saumon reproducteur provenant d'une alevinière. La puce, qui indique l'empreinte génétique du poisson, permettra de déterminer avec précision l'origine des saumons de l'Atlantique présents dans les ruisseaux et le lac.
  • Une zone du lac située près du ruisseau Cobourg a été étudiée au printemps pour cerner  les difficultés que rencontrent les jeunes saumons quand ils migrent du ruisseau au lac.

RESTAURATION ET LA PROTECTION DE L'HABITAT

  • Des partenaires et des bénévoles ont mené des projets pour restaurer et protéger l'habitat des saumons et d'autres organismes aquatiques, comme la plantation riveraine, la stabilisation des rives ainsi que la construction de passages pour le bétail et de canaux de dérivation.

INITIATIVES VISANT À INFORMER ET À SENSIBILISER

  • Des ateliers d'information ont eu lieu sur la restauration de l'habitat des trois cours d'eau visés par le programme et des deux cours d'eau de la prochaine phase du programme de restauration (ruisseau Bronte et rivière Humber).
  • En 2008, environ 40 écoles et 3 centres éducatifs de plein air ont produit du saumon dans des alevinières conçues pour l'enseignement. Les élèves ont vu la croissance du saumon, du stade de l'œuf au stade d'alevin, et ont appris à protéger les écosystèmes aquatiques naturels.
  • Diverses activités auxquelles ont participé le public et les médias ont été organisées durant les trois périodes d'empoissonnement annuelles (avril, mai, octobre/novembre).

Pour avoir plus de renseignements sur la réintroduction du saumon de l'Atlantique dans le lac Ontario ou pour savoir comment participer : ontario.ca/peche et www.bringbackthesalmon.ca/.

Partager

Sujets

Environnement et énergie