Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario crée un parc et des réserves de conservation

Communiqué archivé

L'Ontario crée un parc et des réserves de conservation

Le gouvernement McGuinty ajoute un habitat rare aux zones protégées de la province

Un nouveau parc provincial et deux nouvelles réserves de conservation abritant un habitat rare et des espèces en péril sont ajoutés au réseau de parcs et de zones protégées de l'Ontario.

  • La réserve de conservation St. Williams est située au sud-ouest de Simcoe, dans le Sud de l'Ontario. Elle abrite une savane de chêne, habitat parmi les plus menacés en Amérique du Nord, où vivent des espèces rares telles que le lupin vivace et la couleuvre à nez plat.
  • La réserve de conservation Bickford Oak Woods se trouve dans le canton de St.Clair, près de Sarnia. Elle abrite la plus grande forêt de hautes terres et de basses terres sur une plaine très argileuse, appelée St. Clair Clay Plain, et renferme le seul peuplement de peupliers des marais qui existe au Canada.
  • Le parc provincial Goose Island est situé sur l'île Goose à Rainy Lake, au nord-est de Fort Frances. Son habitat abrite le pygargue à tête blanche, espèce en voie de disparition.

Les terres de la réserve de conservation St. Williams faisaient partie jadis d'une pépinière provinciale appelée Station forestière St. Williams. Celle-ci appartient maintenant à ForestCare Corp, qui organise aujourd'hui les célébrations marquant le 100e anniversaire de la station forestière avec la collaboration de Port Rowan/South Walsingham Heritage Association et de St. Williams Interpretive Centre.

Faits en bref

  • Le réseau de parcs et de zones protégées de l’Ontario comprend 330 parcs provinciaux et 294 réserves de conservation.
  • La province a créé la Station forestière St. Williams, située dans le comté de Norfolk, première pépinière au Canada, en 1908 pour avoir des semis permettant de reboiser le Sud ontarien et lutter contre la sécheresse, l’érosion, les tempêtes de vent et les inondations dues au déboisement par les colons.
  • On a redessiné les limites de 12 parcs provinciaux et réserves de conservation, ce qui a ajouté 202 hectares à l’ensemble des parcs et des réserves qui ont maintenant une superficie totale de 9,4 millions d’hectares.
  • Renseignements sur les trois nouvelles zones protégées

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« En agrandissant le réseau de parcs et de zones protégées, nous protégeons la biodiversité qui fait de notre province un lieu vraiment unique. »

Donna Cansfield

ministre des Richesses naturelles

« Nous sommes ravis de co-organiser l’anniversaire de la Station forestière St. Williams. Nous reconnaissons l’importance de la station pour la population locale et sa valeur sur les plans historique et économiques pour le comté. »

Jim Asselstine

directeur de ForestCare Corp

« Le partenariat dynamique que forment Conservation de la nature Canada et le gouvernement de l’Ontario assure la protection à long terme de nombreux trésors naturels de la province. »

Donna Stewart

vice-présidente régionale (Ontario) de Conservation de la nature Canada

Partager

Sujets

Environnement et énergie