Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

DÉPOLLUTION ET RESTAURATION DES SITES DES STATIONS RADARS ABANDONNÉES DU RÉSEAU MID-CANADA EN ONTARIO

Document d'information archivé

DÉPOLLUTION ET RESTAURATION DES SITES DES STATIONS RADARS ABANDONNÉES DU RÉSEAU MID-CANADA EN ONTARIO

Le gouvernement de l'Ontario fera des travaux, sur une période de six ans, visant à dépolluer et à restaurer 16 sites des stations radars abandonnées du réseau Mid-Canada situés dans le Grand Nord après avoir conclu une entente de partage des coûts avec le ministère de la Défense nationale.

L'entente

  • En vertu de l'entente signée par le ministère des Richesses naturelles et le ministère de la Défense nationale, le gouvernement de l'Ontario sera chargé de restaurer les sites et le gouvernement fédéral contribuera à 50 pour cent des coûts admissibles jusqu'à concurrence de 30 millions de dollars.
  • Les coûts admissibles au financement du gouvernement fédéral touchent le nettoyage des substances qui polluent l'environnement. Le gouvernement de l'Ontario se chargera des coûts relatifs aux structures et à l'équipement abandonnés.
  • Onze des 16 sites du réseau Mid-Canada qui restent à restaurer en Ontario renferment un niveau de substances toxiques suffisamment élevé pour être admissibles au financement du gouvernement fédéral.
  • Le coût total estimé de la restauration des 16 sites, y compris des contaminants, des structures et des débris, se situe entre 87 et 103 millions de dollars.


Les Premières nations

  • Le ministère des Richesses naturelles a collaboré étroitement avec les collectivités des Premières nations de la région dans le cadre d'un comité consultatif technique pour discuter de la stratégie de nettoyage qui est proposée. Les Premières nations comprennent celles de Fort Severn, Peawanuck (Première nation Weenusk), Attawapiskat, Kashechewan, Fort Albany, Taykwa Tagamou Nation et Moose Cree, ainsi que le conseil tribal Mushkegowuk.
  • Durant les six ans de restauration, le gouvernement provincial fournira de la formation et des possibilités d'emploi aux membres et aux entreprises des Premières nations.


Historique du réseau Mid-Canada

  • Dans les années 1950, en pleine Guerre froide, le ministère de la Défense nationale a fait construire 98 stations radars au Canada, surtout le long du 55e parallèle de latitude.
  • Traversant le Canada en son milieu, le réseau de stations radars devait détecter les attaques aériennes éventuelles. 
  • Après les années 1960, le ministère de la Défense nationale a abandonné les stations en Ontario, et les terres ont été cédées à l'Ontario.
  • Dans les sites abandonnés se trouvent toujours des bâtiments, des pylônes d'antenne radar, des réservoirs de carburant, des fûts métalliques et divers autres équipements et débris abandonnés, ainsi que des substances toxiques.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Travail et emploi Régions rurales et du Nord Autochtones