Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'usine de cartonnage ondulé Norampac-Trenton

Communiqué archivé

L'usine de cartonnage ondulé Norampac-Trenton

Le gouvernement McGuinty collabore avec des entreprises en vue de préserver les emplois et de soutenir l'économie locale

L'Ontario aide Norampac et d'autres entreprises écologiques en croissance de l'Est de l'Ontario.

L'usine Norampac-Trenton, division de Cascades Canada Inc., procède en ce moment à l'installation de deux chaudières à déchets de bois afin de rendre l'usine moins tributaire du gaz naturel et du mazout pour produire son carton à onduler, qui donne aux cartons-caisses leur structure et leur rigidité. Grâce à sa nouvelle efficacité énergétique, l'usine verra diminuer ses coûts de combustible brut et pourra préserver ainsi 131 emplois à l'usine, sans parler des retombées économiques indirectes qui se feront sentir à l'échelle locale.

Le ministère du Développement économique investit 1,5 million de dollars dans ce projet, par le truchement du Fonds de développement de l'Est de l'Ontario, tandis que le ministère des Richesses naturelles y alloue 1,8 million de dollars, par l'entremise de son Fonds de prospérité pour le secteur forestier.

La collaboration du gouvernement avec les entreprises s'inscrit dans le cadre du plan économique en cinq points de l'Ontario, lequel a pour but de stimuler la croissance économique en Ontario.

Faits en bref

  • Norampac est un important fabricant canadien de produits de carton ondulé. L'usine de Trenton, qui emploie 131 personnes, produit du papier cannelure à partir de bois de feuillus et de pâte recyclée.
  • En 2007, le produit intérieur brut (PIB) de l'Est de l'Ontario s'élevait à environ 61 milliards de dollars, soit 12 pour cent du PIB de la province.
  • Le gouvernement McGuinty s'est engagé à verser, sur une période de cinq ans, plus d'un milliard de dollars dans divers programmes afin de rendre l'industrie forestière de l'Ontario plus concurrentielle. Le Fonds de prospérité pour le secteur forestier et les programmes de garanties de prêts ont eu un effet multiplicateur en suscitant de nouveaux investissements du secteur privé de près de 602 millions de dollars.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nous mettons actuellement en place des mesures visant à rendre de nouveau notre secteur forestier concurrentiel et à aider les collectivités qui en dépendent. Notre gouvernement est heureux de soutenir l'économie locale, de contribuer à la sécurité d'emploi à Trenton, de favoriser le recours à l'énergie renouvelable et de donner une impulsion au secteur forestier ontarien. »

Donna Cansfield

ministre des Richesses naturelles

« L'Est de l'Ontario foisonne d'entreprises avant-gardistes qui sont souvent à l'origine de la croissance de l'économie verte dans la province. Norampac montre la voie à suivre et remporte du succès. Nous sommes fiers du travail qu'elle accomplit. »

Lou Rinaldi

député de Northumberland-Quinte West

« L'aide financière du gouvernement McGuinty nous permettra d'atteindre plus rapidement les objectifs de nos plans d'activités, tout en réduisant la facture d'énergie et en recourant dans une moindre mesure aux combustibles fossiles. L'annonce faite aujourd'hui est une bonne nouvelle pour les travailleurs de la région et fait foi de la volonté de Norampac de protéger l'environnement. »

Marc André Dépin

président et directeur général, Norampac

Renseignements pour les médias

  • Greg Crone

    Ministère du Développement économique de l'Ontario, Bureau du ministre

    416 326-9345

  • Eric Shapiro

    Ministère du Développement économique de l'Ontario, Direction des communications

    416 325-6698

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Travail et emploi Régions rurales et du Nord