Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Projets subventionnés par le Fonds d'intendance des espèces en péril

Document d'information archivé

Projets subventionnés par le Fonds d'intendance des espèces en péril

Cette année, l'Ontario versera près de 700 000 $ pour appuyer 20 projets visant à protéger des espèces en péril et leurs habitats dans la région de Halton, Brant, Hamilton, Haldimand-Norfolk et Niagara. À l'échelle provinciale, le Fonds d'intendance des espèces en péril appuiera 118 projets cette année avec des subventions totales de plus de 4 millions de dollars.

Étant donné que les espèces en péril de l'Ontario se trouvent aussi sur les terres privées, les mesures de protection volontaires sont essentielles pour rétablir les espèces. Le Fonds d'intendance des espèces en péril encourage une plus grande participation de la population à divers projets visant à faire ce qui suit :

  • Protéger les espèces en péril et leurs habitats grâce à des mesures d'intendance et de rétablissement;
  • Encourager la participation à des mesures d'intendance, notamment des campagnes de sensibilisation, des programmes éducatifs et des emplois pour les jeunes;
  • Informer les propriétaires fonciers et les groupes sur les mesures d'intendance.

Les projets suivants sont subventionnés dans cette région :

Études d'Oiseaux Canada - 78 740 $ pour appuyer des projets d'intendance, de surveillance, de sensibilisation et d'information permettant de mieux connaître et comprendre les espèces d'oiseaux en péril, et utiliser les conclusions des recherches pour orienter les mesures de rétablissement.

Réseau d'intendance des ressources de Brant - 15 000 $ pour mettre à jour l'information sur les espèces de serpents et sur la taille de leurs populations, et pour éduquer le public sur les serpents et leurs habitats, dans le comté de Brant, la ville de Brantford et la communauté Six Nations of the Grand River.

Colville Consulting - 34 870 $ pour faire l'inventaire des salamandres de Jefferson et déterminer leur distribution et l'état de leur population dans la région de Niagara.

Conservation Halton Foundation - 41 328 $ pour mettre à jour les inventaires biologiques des terres appartenant à Conservation Halton et gérées par elle, et protéger les espèces en péril au moyen d'une gestion prévisionnelle.

Credit River Anglers Association - 44 000 $ pour construire une échelle à poissons au barrage Norval dans la rivière Credit pour aider les saumons de l'Atlantique et d'autres espèces en péril à atteindre les lieux de frai dans les eaux d'amont de la rivière.

EarthTramper Consulting Inc. - 90 000 $ pour des relevés écologiques détaillés sur les plantes, les insectes et les oiseaux nicheurs à risque de Backus Woods, région forestière de feuillus du sud renommée au Canada.

Conseil d'intendance environnementale de Haldimand - 6 050 $ pour cerner les sites de nidification importants, les couloirs de déplacement et les lieux d'hibernation de la tortue mouchetée grâce à la télémesure, à des levés et à la surveillance.

Conseil d'intendance environnementale de Haldimand - 8 750 $ pour sensibiliser les propriétaires fonciers à la protection de la couleuvre noire Gray, espèce unique à l'écosystème de la forêt carolinienne, surtout les populations d'Oriskany et du Niagara.

Hamilton Naturalists' Club - 18 150 $ pour améliorer l'habitat des espèces en péril en éliminant les menaces posées par les espèces envahissantes; par le biais de matériel et d'activités pédagogiques dans les écoles élémentaires, et de séances d'information s'adressant aux propriétaires fonciers de la région pour les inciter à protéger les espèces en péril.

Kayanase - 11 675 $ pour faire des levés au printemps et en été des espèces en péril et de leurs habitats à Six Nations of the Grand River, notamment la salamandre de Jefferson, les oiseaux nicheurs, la flore printanière et estivale, ainsi que les reptiles.

Land Care Niagara - 42 702 $ pour renforcer les capacités d'une initiative regroupant des jeunes, des récipiendaires de services sociaux et des personnes ayant une incapacité mentale dans des équipes de travail communautaire pour mener des projets de protection espèces en péril dans la région de Niagara.

Long Point Basin Land Trust - 27 700 $ pour rétablir des populations de reptiles en péril, restaurer des habitats en péril et informer les citoyens des efforts de conservation de la région du bassin de Long Point Basin.

Office de protection de la nature de la région de Long Point - 18 000 $ pour améliorer et recréer l'habitat des espèces en péril et les voies reliant les terres humides des eaux d'amont aux terres humides de la région côtière de la région de Long Point.

Long Point Waterfowl and Wetland Research Fund - 20 900 $ pour cerner les sites de nidification des petits blongios de la région de Long Point et pour évaluer leur habitat de manière à cerner les meilleurs pratiques de gestion du petit blongio.

Long Point World Biosphere Reserve Foundation - 21 250 $ pour protéger des espèces en péril et d'autres animaux sauvages aux alentours du chemin de Long Point, y compris informer les automobilistes du fait que des animaux sauvages traversent le chemin, ériger des barrières pour réduire la mortalité et fournir d'autres sites de nidification à la tortue.

Lower Grand River Land Trust - 24 970 $ pour mieux comprendre l'abondance et la distribution des espèces en péril du lieu historique national du Canada Ruthven Park en examinant les habitats de la salamandre de Jefferson et des espèces d'oiseaux, de tortues et de plantes qui sont en péril.

Conseil d'intendance environnementale de Norfolk - 77 915 $ pour mener des activités liées à des fermes, comme planter des prairies à herbes hautes dans les fermes peu rentables et créer des zones tampons aquatiques, pour améliorer l'habitat des espèces en péril et soutenir la biodiversité.

Ontario Aggregate Resources Corporation - 29 500 $ pour instaurer un modèle de restauration des prairies à l'intention de l'industrie des agrégats qui orientera la restauration des sablières et des carrières, pour protéger les espèces en péril des prairies et leur habitat.

Jardins botaniques royaux - 60 000 $ pour rassembler des données sur la population de six espèces en péril et restaurer ces espèces (trichophore à feuilles plates, mûrier rouge, noyer cendré, tortue mouchetée, tortue géographique et tortue molle à épines) ainsi que leurs habitats.

St. Williams Conservation Reserve Community Council - 33 550 $ pour contribuer à des mesures de rétablissement des espèces en péril, ainsi qu'à la sensibilisation et à la collecte de données sur ces espèces dans l'une des nouvelles réserves de conservation de l'Ontario.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Domicile et communauté