Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des Premières Nations finalisent les plans d'aménagement du territoire de leurs communautés respectives

Bulletin archivé

Des Premières Nations finalisent les plans d'aménagement du territoire de leurs communautés respectives

Le gouvernement McGuinty poursuit ses efforts de développement et de protection du Nord

Les Premières Nations Pauingassi et Little Grand Rapids comptent parmi les premières collectivités à avoir terminé leur plan d'aménagement du territoire. Ces plans aident à définir les possibilités économiques et les zones de protection en vertu de la Loi sur le Grand Nord.

Les deux plans indiquent que le tourisme est une possibilité économique importante et le plan d'aménagement du territoire Pauingassi identifie une région où des activités minières peuvent être possibles.

Ces plans aident à la réalisation des objectifs de protection dans le cadre de la candidature (document en langues autres que le français) en vue d'obtenir que l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) désigne 34 500 kilomètres carrés de terres en Ontario et au Manitoba Site du patrimoine mondial. Parmi les autres sites du patrimoine mondial, on compte le Great Barrier Reef en Australie et les pyramides d'Égypte.  

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement McGuinty à collaborer avec les Premières Nations en vue d'établir des relations positives et constructives. Elle s'inscrit également dans le cadre du plan du gouvernement visant à soutenir l'économie et l'environnement de la région.

Faits en bref

  • Si la demande à l'UNESCO (demande en langues autres que le français) est acceptée, le territoire deviendrait le deuxième site du patrimoine mondial en Ontario et l'un des 900 qu'on compte partout dans le monde.
  • Des plans communautaires d'aménagement du territoire ont déjà été complétés, l'un de la Première Nation Pikangikum et l'autre des Premières Nations Cat Lake / Slate Falls.
  • Quatre autres collectivités des Premières Nations font des progrès importants dans la préparation de plans communautaires d'aménagement du territoire et vingt cinq collectivités des Premières Nations ont engagé des pourparlers avec la province concernant l'aménagement du territoire.
  • La Loi sur le Grand Nord vise la protection d'au moins la moitié du Grand Nord, soit environ 225 000 kilomètres carrés, par l'intermédiaire de plans communautaires d'aménagement du territoire.

Ressources additionnelles

Citations

« La terre fait partie intégrante de l'existence culturelle, économique et spirituelle des collectivités des Premières Nations. La conclusion de ce plan communautaire est le reflet de la détermination du gouvernement et de ces collectivités des Premières Nations de respecter à la fois la terre et les possibilités économiques qu'elle offre. »

Linda Jeffrey

ministre des Richesses naturelles

« Enraciné dans la confiance et le respect entre la Première Nation Pauingassi et le ministère des Richesses naturelles, ce plan final guidera les activités d'aménagement du territoire dans notre secteur de planification. Notre collaboration visait le bien-être et la santé de notre peuple, des terres et des eaux. La vision d'avenir pour les terres décrite dans le plan correspond beaucoup à la vision d'avenir de notre propre collectivité puisqu'elle a pour objectif d'assurer le bien-être des générations à venir. »

Harold Crow

chef Pauingassi

« La collectivité de Little Grand Rapids pense que nous faisons partie de la terre. Ce plan final reflète ce qu'est notre collectivité et réaffirme notre relation avec la terre. Ce plan final nous donne les fondements sur lesquels construire des collectivités fortes dont les membres font preuve d'enthousiasme face à la protection ainsi qu'aux possibilités de développement économique et voient l'avenir avec espoir. »

Martin Owens

chef Little Grand Rapids

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Régions rurales et du Nord Autochtones