Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Des Premières Nations finalisent leur plan d'aménagement du territoire

Bulletin archivé

Des Premières Nations finalisent leur plan d'aménagement du territoire

Le gouvernement McGuinty poursuit ses efforts de développement et de protection du Nord

Les Premières Nations de Cat Lake et de Slate Falls comptent parmi les premières collectivités à avoir terminé leur plan d'aménagement du territoire. Ces plans définissent les possibilités économiques et les zones de protection en vertu de la Loi sur le Grand Nord.

Le plan communautaire décrit l'importance de la poursuite de l'utilisation traditionnelle des territoires. Il aide à protéger la forêt boréale, y compris les habitats d'espèces en voie de disparition et les bassins hydrologiques. Il définit également les possibilités de développement touristique, forestier et minier.

Les deux collectivités et l'Ontario collaboreront désormais à la mise en œuvre du plan, y compris la réalisation des objectifs de développement économique.

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement McGuinty à collaborer avec les Premières Nations en vue d'établir des relations positives et constructives. Elle s'inscrit également dans le cadre du plan du gouvernement visant à soutenir l'économie et l'environnement de la région.

Faits en bref

  • Un autre plan communautaire d'aménagement du territoire a été complété, celui-ci avec la Première Nation Pikangikum. Deux autres seront bientôt complétés.
  • Quatre autres collectivités des Premières Nations font des progrès importants dans la préparation de plans communautaires d'aménagement du territoire et vingt cinq collectivités des Premières Nations ont engagé des pourparlers avec la province concernant l'aménagement du territoire.
  • La Loi sur le Grand Nord vise la protection d'au moins la moitié du Grand Nord, soit environ 225 000 kilomètres carrés, par l'intermédiaire de plans communautaires d'aménagement du territoire.

Ressources additionnelles

Citations

« La terre fait partie intégrante de l'existence culturelle, économique et spirituelle des collectivités des Premières Nations. La conclusion de ce plan communautaire établit les fondements d'une relation positive à longue échéance entre Cat Lake, Slate Falls et l'Ontario, une relation qui nous permettra de continuer à collaborer afin de créer des emplois, de renforcer l'économie de la région et de protéger notre environnement. »

Linda Jeffrey

ministre des Richesses naturelles

« Nous sommes heureux de présenter notre plan en vertu de la Loi sur le Grand Nord tel qu'approuvé par la Première Nation de Cat Lake, la Première Nation de Slate Falls et l'Ontario. À partir de maintenant, les activités d'aménagement du territoire dans la zone de planification doivent être conformes aux orientations en matière d'aménagement du territoire définies dans le plan. Nous avons établi les fondements de la poursuite de notre relation de travail avec l'Ontario tout au long de la mise en oeuvre du plan. »

Matthew Keewaykapow

chef de la Première Nation de Cat Lake

« Le projet défini dans ce plan final exprime notre intention de maintenir l'harmonie entre les nouvelles activités d'aménagement du territoire et la relation avec la terre ainsi que le mode de vie Anishnawbe. Nos valeurs et principes traditionnels guideront l'intégration de ces nouvelles activités aux activités traditionnelles. »

Lorraine Crane

chef de la Première Nation de Slate Falls

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Régions rurales et du Nord Autochtones