Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et les É.-U. collaborent pour contrôler l'envahissement par les carpes asiatiques

Communiqué archivé

L'Ontario et les É.-U. collaborent pour contrôler l'envahissement par les carpes asiatiques

Le gouvernement McGuinty prend des mesures additionnelles pour protéger l'environnement et l'économie de l'Ontario

L'Ontario a adhéré au Asian Carp Regional Coordinating Committee (ACRCC, soit un comité régional de coordination de la lutte contre les carpes asiatiques, site en anglais seulement). Il s'agit d'une mesure additionnelle prise par l'Ontario afin de prévenir l'envahissement des Grands Lacs par les carpes asiatiques.

Le gouvernement des É.-U. a établi le Comité en 2009 afin de coordonner les efforts du gouvernement fédéral, des états touchés et des organismes locaux en vue d'empêcher les carpes asiatiques de s'établir dans les Grands Lacs. Si les carpes asiatiques pénètrent dans les Grands Lacs, elles pourraient manger ce dont se nourrissent nos poissons indigènes et les évincer. Elles présentent une menace économique, sociale et environnementale sérieuse pour l'Ontario et tous les territoires riverains des Grands Lacs.

Protéger l'Ontario contre les espèces envahissantes fait partie du plan du gouvernement McGuinty en vue de procurer à l'Ontario un environnement sain et une économie forte. Une économie forte protège les services qui importent le plus pour les familles ontariennes, soit les soins de santé et l'éducation.

Faits en bref

  • Le 3 juillet 2012, l'Ontario a rendu public son plan stratégique de lutte contre les espèces envahissantes en Ontario (en anglais seulement) comme la carpe asiatique, la moule zébrée et le gobie à taches noires. Le plan met l'accent sur une forte coordination des efforts entre organismes locaux, provinciaux, fédéraux et binationaux.
  • En 2005, le ministère des Richesses naturelles a interdit l'achat ou la vente de plusieurs espèces envahissantes vivantes, y compris les quatre espèces de carpe asiatique.
  • Depuis 2010, nos agents chargés de l'application des lois ont saisi près de 17 700 kg de carpe asiatique destinée aux marchés ontariens.
  • Parmi les partenaires de l'ACRCC, on compte les organismes suivants : Council on Environmental Quality (conseil de la qualité de l'environnement, É.-U.), Pêches et Océans Canada, U.S. Army Corps of Engineers (corps des ingénieurs de l'armée des É.-U.), U.S. Fish and Wildlife Service (service de protection de la faune des É.-U.), U.S. Geological Survey (inventaire géologique des É.-U.), U.S. Environmental Protection Agency (agence de protection de l'environnement des É.-U.), National Oceanic and Atmospheric Administration (administration océanique et atmosphérique nationale, É.-U.), U.S. Coast Guard (garde côtière É.-U.), Commission des pêcheries des Grands Lacs, ainsi que les huit états riverains des Grands Lacs.

Ressources additionnelles

Citations

« Il ne fait aucun doute que les carpes asiatiques présentent des risques élevés pour la province et les nombreuses industries qui dépendent des Grands Lacs. Nous faisons tout en notre pouvoir, avec nos partenaires, pour faire face à ce problème de manière agressive et nous collaborons pour protéger notre biodiversité. »

Michael Gravelle

ministre des Richesses naturelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie