Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Station piscicole de Normandale

Document d'information archivé

Station piscicole de Normandale

La station piscicole de Normandale est la plus ancienne station piscicole en exploitation de l'Ontario. La station originale construite en 1924 était auparavant connue sous le nom de Walsh Hatchery. La station principale a été reconstruite en 1964-1965 et l'immeuble d'élevage avancé y a été ajouté en 1984. La sous-station a été construite en 1934, tout près sur le chemin Front; elle a été reconstruite en 1959-1960. Les deux installations s'étaient détériorées avec le temps et, vers 2005, avaient atteint la limite de leur vie utile.

Les nouvelles installations de Normandale peuvent désormais absorber toute la production de saumon de l'Atlantique et de saumon quinnat destinée aux programmes d'ensemencement du lac Ontario. Le MRN a reconstruit la station principale et la sous-station pour en faire des installations fermées à la fine pointe de la technologie qui comprennent des installations spécialisées dans l'élevage précoce et avancé de saumon de l'Atlantique ainsi que l'hébergement des stocks reproducteurs de cette espèce. Des installations de quarantaine à échelle de production ont aussi été aménagées pour l'élevage du saumon quinnat. Un espace d'élevage est aussi prévu pour les autres poissons de la famille du saumon comme la truite arc-en-ciel.

Les nouvelles installations offrent les avantages suivants :

  • des installations intérieures modernes plus efficaces car elles réutilisent l'eau;
  • une capacité de production plus élevée;
  • une plus grande souplesse en ce qui concerne l'élevage de stocks multiples.

Saumon de l'Atlantique

  • Les installations d'élevage spécialisées pour la production d'alevins, d'alevins d'automne et de nourrains de saumon de l'Atlantique aideront à produire des poissons de qualité plus élevée pour soutenir le Programme de rétablissement du saumon de l'Atlantique dans le lac Ontario.
  • La station principale produira 450 000 alevins de saumon de l'Atlantique (âgés de moins de cinq mois), 150 000 alevins d'automne (âgés de 10 mois) et 75 000 nourrains (âgés de 16 à 18 mois).
  • La sous-station avoisinante a été complètement reconstruite; on y hébergera le stock de saumons de l'Atlantique reproducteurs du MRN.

Saumon quinnat

  • Le MRN fait l'élevage du saumon quinnat depuis plus de 30 ans.
  • En 1984, l'immeuble d'élevage avancé de la station principale a été transformé en installation de quarantaine ayant une capacité de production pour l'élevage du saumon quinnat. Les installations de quarantaine et de production réduisent le risque d'introduire des maladies des poissons à partir des collections de frai sauvage qui fournissent des œufs pour le programme de saumon quinnat.
  • La production de saumon quinnat a été transférée à Normandale en 2011 pendant que la construction était toujours en cours.
  • Près de 600 000 alevins de saumon quinnat ont été empoissonnés dans tout le lac Ontario et dans dix parcs en filet entre Saint Catharines et le comté de Prince Edward.
  • D'autres alevins de saumon quinnat ont été donnés à des organismes des États-Unis pour combler leurs insuffisances de production.

Truite arc-en-ciel

  • Les nouvelles installations comprennent aussi de l'espace pour la production d'environ 125 000 naissains de truites arc-en-ciel.

Autres caractéristiques

  • La station piscicole de Normandale offre une nouvelle capacité de production d'autres espèces de poissons pour appuyer les programmes d'empoissonnement futurs dans la région du Golden Horseshoe, dans le Sud de l'Ontario.
  • Dans la mesure du possible, le MRN a adopté une conception et des technologies d'écologisation des immeubles pour obtenir une meilleure efficacité énergétique et assurer la durabilité environnementale du programme de pisciculture.
  • Parmi les caractéristiques éconergétiques, il y a des systèmes de recirculation pour l'élevage précoce des alevins de saumon de l'Atlantique, ce qui permet de réduire les coûts liés au pompage et au chauffage de l'eau. En outre, des systèmes géothermiques chauffent et rafraîchissent les nouveaux immeubles.
  • Trois salles de quarantaine dans la station principale aideront le MRN à développer de nouveaux stocks de reproducteurs ou produire de petits lots de poissons à des fins de conservation de la biodiversité et autres programmes spéciaux, tout en minimisant le risque d'introduire des maladies. Le traitement des effluents qui enlève le fumier de poisson protège la qualité des eaux du ruisseau Normandale.
  • Un centre des visiteurs sera ajouté, qui leur permettra de voir les installations d'élevage de poissons et d'en apprendre davantage au sujet de la gestion des pêches et des espèces de poisson en Ontario.
  • La nouvelle station principale a une superficie de 2 520 mètres carrés; celle de l'immeuble de la sous-station est de 1 150.
  • La station piscicole est située dans le comté de Norfolk à trois kilomètres de Turkey Point et à 21 kilomètres au sud-ouest de la ville de Simcoe.

Renseignements pour les médias

  • John Cooper

    direction des services de gestion du poisson et de la faune

    705 755-5476

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Domicile et communauté Travail et emploi Régions rurales et du Nord