Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario lance le défi de passer plus de temps en nature

Communiqué archivé

L'Ontario lance le défi de passer plus de temps en nature

Passer du temps dans un milieu naturel a des effets positifs sur la santé mentale et physique

Le gouvernement de l'Ontario et Parcs Ontario mettent la population de l'Ontario au défi de passer plus de temps en nature et de développer de nouvelles habitudes de santé.

Inspiré du concept 30x30 de la Fondation David Suzuki, le Défi nature 30x30 de Parcs Ontario cherche à inciter la population à passer au moins 30 minutes en nature pendant 30 jours. Le défi commence en août cette année.

Passer du temps au grand air chaque jour aidera à prendre une nouvelle habitude propre à un mode de vie sain. Des recherches démontrent qu'interagir avec la nature est bon pour la santé physique et mentale, que cela permet de réduire le stress, de renforcer le système immunitaire, de réduire le risque de certains types de cancer et de diminuer la tension artérielle.

Participer au Défi nature 30x30 ne nécessite pas beaucoup de temps ou de planification. La nature n'est pas si loin que cela. Il y a des parcs provinciaux dans tout l'Ontario.  Elle peut même être juste derrière chez-vous, dans votre jardin. Il y a des espaces verts aussi près que dans un parc ou jardin du quartier. Vous pouvez chercher des sentiers ou des plages à proximité. Ils peuvent même se trouver sur votre parcours quotidien.

Si vous voulez changer de décor, le localisateur de Parcs Ontario rend facile de trouver un parc provincial à proximité. Faites de la randonnée à pied ou à bicyclette, des sports de pagaie ou participez aux nombreuses activités de plein air (en anglais seulement).

Voici quelques moyens de sortir et de participer au Défi 30x30 en août :

  • emmenez votre famille à l'événement Apprendre à pêcher au parc provincial Balsam Lake;
  • perfectionnez vos hurlements de loup avec les vrais au parc provincial  Algonquin;
  • prenez part à une marche des fantômes guidée au parc provincial Bronte Creek;
  • apprenez les fondements du kayak au parc provincial Frontenac;
  • faites de la science citoyenne en participant au comptage d'été des huards au parc provincial Killarney;
  • observez les étoiles à la fête des étoiles du parc provincial Halfway Lake, dont l'hôte est le club d'astronomie de Sudbury.

Il est facile de trouver plus de temps pour la nature et cela peut être vraiment bénéfique pour votre santé.

Faits en bref

  • Il y a plus de 330 parcs provinciaux en Ontario, des endroits parfaits pour les activités amusantes et saines.
  • Parcs Ontario cherche à montrer le lien entre un environnement sain et une société saine par l’intermédiaire de ses initiatives Santé des parcs, santé des populations et Défi nature 30x30.
  • Le mouvement Santé des parcs, santé des populations s’est propagé à partir de 2010 après un congrès international sur ce thème. Son objectif est de favoriser à l’échelle planétaire une meilleure compréhension des liens entre la nature et la santé humaine.
  • En 2015, les parcs provinciaux de l’Ontario ont reçu plus de 9,8 millions de visites et généré des revenus de plus de 80 millions de dollars, ce qui a soutenu des emplois et des entreprises dans toute la province.

Ressources additionnelles

Citations

« Passer du temps dans un des beaux parcs provinciaux de l’Ontario est un moyen merveilleux d’entrer en communication avec la nature et de garder la santé. Il y a aussi plusieurs milieux naturels dans votre propre voisinage. J’encourage toutes les Ontariennes et tous les Ontariens à se rendre dans un milieu naturel et à relever le Défi nature 30x30. »

Kathryn McGarry

ministre des Richesses naturelles et des Forêts

Renseignements pour les médias

  • Appels des médias seulement : Emily Kirk

    bureau du Ministre

    416 314-2206

  • Appels des médias seulement : Info-médias

    direction des services de communications

    416 314-2106

Partager

Sujets

Environnement et énergie Santé et bien-être Domicile et communauté Voyage et loisirs Autochtones Enfants et adolescents Francophones Nouveaux venus Parents Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes