Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Espèces envahissantes interdites ou faisant l'objet de restrictions

Document d'information archivé

Espèces envahissantes interdites ou faisant l'objet de restrictions

En vertu de la Loi de 2015 sur les espèces envahissantes, l'Ontario interdit certaines espèces envahissantes ou impose des restrictions sur celles-ci afin de prévenir leur arrivée et contrôler leur propagation dans la province.

Quand il considère règlementer une espèce envahissante, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts évalue les risques qu'elle présente pour l'Ontario. Cela signifie d'examiner ses caractéristiques biologiques, les dangers qu'elle présente pour l'environnement naturel, ses capacités de propagation et ses effets sociaux et économiques.

Espèces envahissantes interdites

Il est illégal d'importer, posséder, déposer, relâcher, transporter, élever/cultiver, acheter, vendre, louer ou échanger les espèces envahissantes interdites en Ontario qui suivent :

Poissons

  • carpes envahissantes (carpe à grosse tête, carpe noire, carpe de roseau, carpe argentée)
  • têtes-de-serpent
  • goujon asiatique
  • silure glane
  • sandre doré européen

Exception : les carpes à grosse tête, noires, de roseau ou argentées, les sandres ou les têtes-de-serpent morts et éviscérés peuvent être importés, transportés, achetés ou vendus en Ontario.

Invertébrés aquatiques

  • moule dorée
  • crevette tueuse
  • écrevisse de Murray
  • élodée dense
  • châtaigne d'eau
  • hydrille
  • myriophylle brésilien
  • aloès d'eau

Plantes 

Exception : le mouvement accidentel dans l'eau de la châtaigne d'eau ou de l'aloès d'eau dans les eaux où ces espèces sont déjà présentes ne fait pas l'objet de restrictions. Cependant, le mouvement accidentel ou intentionnel de la châtaigne d'eau ou de l'aloès d'eau sur terre est interdit.

Espèces envahissantes faisant l'objet de restrictions 

En Ontario, il est illégal d'importer, élever/cultiver, acheter, vendre, louer ou échanger les  espèces envahissantes faisant l'objet de restrictions qui suivent : 

  • dompte-venin de Russie
  • renouée du Japon
  • phragmite

Des restrictions supplémentaires s'appliquent à ces espèces dans les parcs provinciaux et les réserves de conservation : il est illégal d'apporter ces plantes et de les posséder, transporter, déposer ou mettre en liberté dans ces aires protégées.    

Signalez l'observation d'espèces envahissantes à la Ligne d'information sur les espèces envahissantes (en anglais seulement), par téléphone, au 1 800 563-7711 ou en utilisant l'application EDDMapS Ontario (en anglais seulement) gratuitement, sur un téléphone intelligent.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement Lois et sécurité Régions rurales et du Nord Voyage et loisirs