Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nouvelles règles de chasse concernant les coyotes et les loups

Bulletin archivé

Nouvelles règles de chasse concernant les coyotes et les loups

L'Ontario aide à protéger la population de loup Algonquin qui est menacée en mettant en vigueur de nouvelles règles de chasse et de piégeage dans certaines régions.

Le loup Algonquin ressemble au coyote et à d'autres espèces de loup. C'est pourquoi la province a fermé certaines régions à la chasse et au piégeage de tous les loups et coyotes pour soutenir le rétablissement du loup Algonquin. Il est désormais illégal de chasser et piéger les loups et coyotes dans les parcs provinciaux et les régions avoisinantes qui suivent où on sait qu'habite le loup Algonquin (carte) :

  • Parc provincial Algonquin
  • Parc provincial Kawartha Highlands
  • Parc provincial Queen Elizabeth II Wildlands
  • Parc provincial Killarney

Les propriétaires fonciers de ces régions ont toujours le droit de tuer ou de harceler les loups et les coyotes s'ils présentent des risques imminents pour la santé et la sécurité ou celle des animaux familiers ou du bétail. De plus, chasser et piéger les coyotes et les loups dans le reste de la province, en dehors des zones protégées, est permis.

Le loup Algonquin est classé « menacé » par le Comité de détermination du statut des espèces en péril en Ontario. Les espèces menacées et leurs habitats sont automatiquement et immédiatement protégés par la Loi sur les espèces en voie de disparition.

Ces changements aux règlements créent un équilibre entre les besoins de sécurité économique des propriétaires fonciers et des producteurs agricoles locaux et le besoin de protéger cette espèce menacée.

Pour en apprendre davantage sur le loup Algonquin ainsi que les règlements de la chasse et du piégeage, rendez-vous à l'adresse https://www.ontario.ca/fr/page/loup-algonquin.

Faits en bref

  • Le loup Algonquin est très difficile à distinguer des autres espèces de canidés, y compris le loup gris, le loup boréal des Grands Lacs, le coyote de l’Est et autres hybrides, en raison de leurs similitudes d’apparence.
  • Une grande partie de la population connue de loup Algonquin en Ontario’s se concentre dans le parc provincial Algonquin. L’Ontario élabore actuellement un plan à longue échéance de rétablissement du loup Algonquin et sollicitera les opinions des intervenants et de la population en général.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Régions rurales et du Nord Voyage et loisirs