Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario nomme un conseiller spécial en matière d'inondations

Communiqué

L'Ontario nomme un conseiller spécial en matière d'inondations

Prendre des mesures immédiates pour améliorer la résilience face aux inondations et les efforts d’atténuation

OTTAWA - Le gouvernement de l'Ontario donne la priorité à la population en prenant rapidement des mesures pour répondre aux préoccupations des personnes touchées par les inondations.

Aujourd'hui, John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts, accompagné de la Dre Merrilee Fullerton, ministre des Soins de longue durée, a annoncé que monsieur Doug McNeil a été nommé conseiller spécial de l'Ontario en matière d'inondations. Monsieur McNeil conseillera la Province quant aux moyens de réduire les effets des inondations et de veiller à ce que les collectivités se relèvent rapidement.    

« Nous avons entendu des résidentes et résidents de toute la province et avons constaté par nous-mêmes les dommages causés par les inondations dans tant de collectivités, » a dit le ministre Yakabuski. « Nous voulons aider les Ontariennes et Ontariens à protéger ce qui importe le plus et le conseiller spécial aidera notre province à mieux se préparer aux inondations à l'avenir. »

Le conseiller spécial évaluera les rôles et responsabilités actuels des gouvernements, des agences et organismes participant à la gestion des inondations. Notamment, il identifiera les possibilités d'amélioration, examinera les opinions reçues, élaborera des recommandations précises et verra à ce que toutes les recommandations soient compatibles avec la capacité de mise en œuvre de la province.

Les inondations constituent un grave problème de plus en plus commun puisque la province connaît plus fréquemment des évènements climatiques extrêmes. La Province a tenu des séances de participation citoyenne sur les inondations dans les régions de Muskoka, Pembroke et Ottawa plus tôt cette année pour entendre les opinions des représentantes et représentantes des municipalités et de l'industrie au sujet des moyens de mieux nous préparer et intervenir dans les cas d'inondation. Le conseiller spécial s'appuiera sur les opinions émises lors des séances ainsi que sur les commentaires de la population en général.

Le gouvernement permet aussi aux propriétaires immobiliers et fonciers de prendre plus rapidement des mesures en cas d'inondation. Les propriétaires peuvent faire une demande de permis de travail en ligne pour réparer des rives érodées et prendre immédiatement des mesures de contrôle de l'érosion.

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts a lancé une nouvelle page Web du Centre de contrôle des eaux de surface donnant accès aux messages concernant les avertissements avancés de crue. Ceci aidera les propriétaires fonciers et immobiliers à répondre aux situations d'inondation et à prendre des mesures pour demeurer en sécurité et réduire les dommages des inondations en intervenant au stade de l'avertissement avancé, avant que la situation devienne urgente.

« Il est important pour les citoyens et citoyennes de Kanata-Carleton et de tout l'Ontario de recevoir des renseignements précis au sujet des inondations et des services auxquels ils ont accès quand ils en ont besoin, » a dit la ministre Fullerton. « Nous voulons aider les citoyennes et citoyens touchés à faire le travail sur leurs propriétés le plus efficacement possible. »

Antécédents : Doug McNeil

  • Monsieur McNeil a une longue expérience gouvernementale. Il compte 36 années de service à la Ville de Winnipeg et dans la fonction publique du Manitoba. Parmi les postes qu'il a occupés, on compte sous-ministre, Infrastructure et Transports, vice-président, Ingénierie et Construction, et vice-président, Hydraulique, à la Commission du canal de dérivation du Manitoba.
  • Monsieur McNeil a pris part à plusieurs aspects de la planification, l'exploitation et la gestion des ressources en eau, y compris l'hydraulique, l'hydrologie, la gestion des eaux de ruissellement et les structures de contrôle des eaux. Il a joué des rôles majeurs lors de « l'inondation du siècle » de la rivière Rouge, en 1997, et a dirigé le projet d'expansion du canal de dérivation, ce qui comprenait un examen provincial des règles d'exploitation du canal de dérivation et des études des mesures d'atténuation des inondations pour Winnipeg. 
  • En tant que sous-ministre, Infrastructure et Transports, du Manitoba, monsieur McNeil avait la responsabilité d'un vaste réseau d'infrastructures comprenant des canaux de drainage et des ponceaux, des barrages et réservoirs multifonctionnels, des canaux de diversion et des stations de pompage des eaux de crue. Il était aussi responsable des prévisions hydrologiques et de l'organisation des mesures d'urgence, dont la planification de la continuité des activités, les infrastructures d'importance critique et la cybersécurité.
  • Monsieur McNeil détient un baccalauréat et une maîtrise en Génie et a reçu plusieurs prix prestigieux liés à la conception et la construction de différentes composantes des travaux entourant les structures de protection contre les inondations du Manitoba, y compris le projet d'expansion du canal de dérivation de la rivière Rouge. Monsieur McNeil a récemment pris sa retraite en tant que directeur municipal de Winnipeg.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement Domicile et communauté