Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario propose un programme de gestion de l'orignal nouveau et amélioré

Communiqué

L'Ontario propose un programme de gestion de l'orignal nouveau et amélioré

Les changements proposés aideront à répondre aux préoccupations des chasseur(se)s

Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures pour répondre aux préoccupations des chasseur(se)s de l'Ontario au sujet de la façon dont la province gère ses populations d'orignal pour protéger leur viabilité et les possibilités de chasse dans l'intérêt des générations à venir.

Aujourd'hui, John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts, ainsi que Mike Harris, adjoint parlementaire du ministre des Richesses naturelles et des Forêts, ont annoncé la proposition du gouvernement de revoir la gestion de l'orignal dans la province basée sur les recommandations du Comité consultatif de gestion de la chasse au gros gibier. Au printemps 2019, le gouvernement a confié à ce comité la tâche de conseiller le gouvernement sur la voie à suivre. Le Comité a soumis son rapport au gouvernement qui se trouve maintenant à l'adresse suivante : ontario.ca/examendelagestiondelorignal.

« Nous écoutons les chasseur(se)s d'orignal de toute la province et notre proposition est conçue pour répondre aux besoins de la communauté des chasseur(se)s, » a dit le ministre Yakabuski. « J'encourage les chasseur(se)s de l'Ontario à examiner la proposition et à penser à ses conséquences sur les populations d'orignal et les possibilités de chasse à venir. J'aimerais remercier le Comité et son président, John Kaplanis, pour leur dévouement et leurs réflexions sur le renforcement de la gestion de l'orignal en Ontario. »

La proposition du gouvernement est maintenant affichée sur le Registre environnemental de l'Ontario pour commentaires de la population. Une proposition additionnelle touchant à la recommandation du Comité concernant la prédation de l'orignal a aussi été affichée pour commentaires. Les chasseur(se)s, les citoyen(ne)s et les organismes intéressé(e)s sont invités à examiner les propositions sur le Registre environnemental et soumettre leurs commentaires d'ici le 26 septembre 2019.

« Notre gouvernement reconnaît l'importance de la chasse à l'orignal pour les familles et les collectivités ontariennes, » a dit le député Harris. « Nous voulons veiller à ce que les Ontarien(ne)s puissent sortir et profiter du sport de la chasse et à ce que cette possibilité soit offerte maintenant et pendant très longtemps encore. »

Faits en bref

  • L’apport économique de la chasse à l’orignal en Ontario est de 205 millions de dollars par année.
  • Le Comité consultatif de gestion de la chasse au gros gibier se compose de personnes ayant des compétences et de l’expérience divers en matière de gestion de l’orignal et d’examen des quotas, de chasse à l’orignal, d’exploitation de pourvoirie touristique et de fonctionnement de comités consultatifs sur la faune.
  • Le Comité consultatif de gestion de la chasse au gros gibier a été l’hôte de sept séances d’écoute en mai et juin 2019. Plus de 600 chasseur(se)s, citoyen(ne)s et organismes intéressé(e)s ont participé à ces séances pour faire connaître leurs opinions quant à la voie à suivre. Au-delà de 2 000 personnes ont fait part de leurs commentaires par l’intermédiaire d’un sondage en ligne.
  • Un résumé du rapport du Comité consultatif de gestion de la chasse au gros gibier est disponible à l’adresse suivante : ontario.ca/examendelagestiondelorignal.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement Régions rurales et du Nord Voyage et loisirs