Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nouvelle proposition en vue de protéger les eaux et les pêches de l'Ontario

Communiqué

Nouvelle proposition en vue de protéger les eaux et les pêches de l'Ontario

La Province rend publique une ébauche de stratégie de gestion des appâts

Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures afin de protéger les lacs et rivières de la province contre les espèces envahissantes et les maladies du poisson tout en gardant l'industrie du poisson-appât en affaires.

Aujourd'hui, John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts, et Mike Harris, adjoint parlementaire du ministre des Richesses naturelles et des Forêts, ont rendu publique une ébauche de stratégie ontarienne de gestion viable des appâts. L'ébauche de stratégie touche à des éléments clés en rapport avec l'utilisation et le transport d'appât, le type d'appât permis et les améliorations administratives comme l'extension des conditions d'attribution de permis pour les exploitants commerciaux d'appâts.

« Notre gouvernement s'est engagé à protéger la vitalité des pêches de l'Ontario et des industries qui en dépendent en réduisant les risques de propagation des espèces envahissantes aquatiques et des maladies des poissons, » a dit le ministre Yakabuski. « Nous visons des politiques qui protègent nos lacs et rivières tout en minimisant les effets sur les pêcheur(se)s et en accroissant les niveaux de certitude pour l'industrie qui repose sur les appâts. »

« Nous avons entendu directement les exploitant(e)s d'appâts et les pêcheur(se)s lors de séances d'écoute qui se sont tenues dans toute la province, » a dit l'adjoint parlementaire Harris. « L'ébauche de stratégie touche au mouvement des appâts, un facteur clé de minimisation des risques écologiques, tout en donnant une marge de manœuvre à l'industrie et aux pêcheu(se)s. »

La population peut maintenant consulter et commenter l'ébauche de stratégie sur le Registre environnemental de l'Ontario jusqu'au 14 novembre 2019.

Faits en bref

  • On estime que l’industrie des appâts de l’Ontario engendre une activité économique de l’ordre de 23 millions de dollars par année.
  • L’apport économique des pêches de l’Ontario est de plus de 2,2 milliards de dollars et elles créent un équivalent emploi de 41 000 personnes par année.
  • L’utilisation des appâts est une des avenues de propagation potentielle de maladies des poissons (par ex. la septicémie hémorragique virale [SHV]) et des espèces envahissantes (par ex. la gobie à taches noires) dans tout l’Ontario.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement