Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario rend public le rapport du conseiller spécial en matière d'inondations

Communiqué

L'Ontario rend public le rapport du conseiller spécial en matière d'inondations

Prendre des mesures pour augmenter la résilience des collectivités face aux inondations

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario agit en vue de renforcer la résilience de la province face aux inondations. 

« La sécurité de la population et la protection de nos collectivités est notre plus grande priorité, » a dit John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts. « Après les inondations du printemps dernier, nous avons reconnu que nous avions besoin d'un regard neuf sur les rôles et responsabilités actuels des gouvernements, agences et organismes intervenant dans la gestion des inondations, de quelqu'un d'indépendant qui pourrait nous donner des conseils quant aux améliorations à apporter. »

En juillet, le ministre Yakabuski a nommé Doug McNeil conseiller spécial en matière d'inondations et lui a confié la tâche de mener un examen indépendant de la gestion des inondations et des évènements entourant les inondations en Ontario en 2019. Le conseiller spécial a remis son rapport au gouvernement de l'Ontario le 31 octobre.  

Dans son examen, monsieur McNeil a confirmé que les inondations records dans plusieurs parties de la province ont été causées par une combinaison de facteurs météorologiques : hiver et printemps plus froids que la moyenne, accumulation annuelle de neige plus élevée que la moyenne, dégel hivernal insuffisant, fonte rapide de la neige et pluies abondantes au printemps.  

Monsieur McNeil a conclu que rien n'indique que les inondations résultent d'une erreur humaine ou d'une exploitation négligente des structures de régularisation des eaux et que les mesures prises par le gouvernement et ses partenaires ont d'ailleurs réduit efficacement l'ampleur des inondations et les risques.  

« Monsieur McNeil a examiné attentivement les composantes essentielles des méthodes de gestion des situations d'urgence de l'Ontario à la lumière des inondations du printemps dernier et a conclu que les mesures prises par les personnes, les municipalités, les propriétaires de barrage et autres agences ont efficacement atténué les dommages potentiels pour les collectivités, » a dit le ministre Yakabuski. « Nous sommes heureux de cette conclusion et nous apprécions les conseils pratiques de monsieur McNeil à la province et aux autres parties en vue de nous aider à augmenter notre résilience aux inondations. » 

Depuis le printemps, le gouvernement a pris des mesures importantes pour aider à accroître la résilience de la province face aux inondations. Il a : 

  • initié le processus d'acquisition de la première vaste évaluation multi-sectorielle des effets climatiques qui aidera la Province, les municipalités, les collectivités autochtones et autres partenaires locaux à prendre des décisions mieux informées afin de protéger la santé et la sécurité des populations. 
  • ouvert le Volet infrastructures vertes du programme d'infrastructure Investir dans le Canada permettant ainsi aux plus petites municipalités d'avoir accès à approximativement 200 millions de dollars de financement fédéral et provincial pour investir dans des infrastructures critiques d'aqueduc, d'égout et d'eau pluviale 
  • lancé un projet pilote de 1 million de dollars dans le cadre du Programme d'aide aux municipalités pour la reprise après une catastrophe afin d'aider les municipalités à reconstruire les infrastructures endommagées et les rendre plus résilientes aux conditions météorologiques extrêmes 
  • accéléré le processus d'approbation pour les propriétaires fonciers afin de réparer les dommages aux rives causés par les inondations. 
L'Ontario s'est déjà engagé à prendre les mesures suivantes liées aux recommandations du rapport du conseiller spécial : 
  • moderniser la règlementation en vertu de la Loi sur les offices de protection de la nature afin que ces offices se concentrent sur l'essentiel de leur mandat qui est de protéger la population et les biens contre les inondations et autres dangers naturels.  
  • lancer un examen complet des guides techniques et directives relatifs aux prévisions et avis de crues 
  • veiller à la poursuite de l'investissement de plus de 4,7 millions de dollars dans le réseau hydrométrique (fluviomètres) afin que les prévisions et avis de crue aident les municipalités à mieux se préparer à des inondations.   
La Province examine les recommandations qui restent avec ses partenaires et collaborera avec eux pour accroître le niveau de sensibilisation aux risques d'inondation et la résilience de l'Ontario face aux inondations. 

Faits en bref

  • Jusqu’à présent, le gouvernement a attribué plus de 3,7 millions de dollars en fonds de rétablissement aux personnes, petites entreprises et organismes à but non lucratif affectés par les inondations du printemps 2019.
  • En 2018, l’Ontario a annoncé l’attribution de 5 millions de dollars à une initiative de protection et de gestion des bassins versants afin de mieux identifier les risques et enjeux du bassin versant de la région de Muskoka. Le gouvernement s’est aussi engagé à faire des versements en contrepartie de dons déductibles d’impôt de particuliers, d’entreprises à cette initiative, de même que les contributions de tout autre palier de gouvernement, jusqu’à concurrence de 5 millions de dollars.
  • En été 2019, le gouvernement a nommé 9 membres du comité consultatif du bassin versant de Muskoka afin d’aider à identifier les types de projet de protection du bassin versant et de soutenir la croissance économique de la région.
  • Le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à collaborer avec le gouvernement fédéral et la Première Nation Kashechewan pour réinstaller la Première Nation et ainsi réduire les effets des inondations sur la collectivité.
  • Au printemps 2019, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts a fourni environ 890 000 sacs de sable à des municipalités du Sud et de l’Est de l’Ontario et déployé plus de 60 équipes de gardes-feux et de personnel de soutien dans plusieurs municipalités affectées.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager