Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario sollicite l'aide des chasseurs pour empêcher l'introduction d'une maladie mortelle pour la faune dans la province

Bulletin

L'Ontario sollicite l'aide des chasseurs pour empêcher l'introduction d'une maladie mortelle pour la faune dans la province

Le gouvernement de l'Ontario sollicite l'aide des chasseurs, alors qu'il prend des mesures pour donner aux générations à venir des populations viables d'espèces sauvages et des possibilités de chasse. 

La maladie débilitante chronique (MDC), aussi appelée l'encéphalopathie des cervidés, est une maladie incurable qui affecte le cerveau des membres de la famille des cervidés, y compris le cerf de Virginie, le wapiti, l'orignal et le caribou. La présence de la maladie n'a pas été dépistée chez la faune de l'Ontario, et le ministère des Richesses naturelles et des Forêts souhaite qu'il en demeure ainsi.

Le ministère procède actuellement à la mise en œuvre de son programme annuel de surveillance de la MDC, qui aide le dépistage de la maladie et qui permet de réduire au minimum le risque de son introduction dans la province. Les chasseurs peuvent aider en permettant le prélèvement par le personnel du ministère d'échantillons sur la tête des cerfs abattus aux fins d'analyse. 

Par ailleurs, on demande aux personnes qui chassent à l'aide d'un arc ou d'une arme à feu d'apporter la tête des cerfs qu'ils ont abattus dans l'un des sites de congélation du ministère. On demande aux chasseurs d'indiquer leurs coordonnées, la date et le lieu approximatif de leur prise.  

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts entreprendra des activités de surveillance dans le nord-ouest de l'Ontario dans les unités de gestion de la faune 8, 9A, 9B, 10 et 13 et dans l'est de l'Ontario, dans les unités de gestion de la faune 65 et 64B. Les points de dépôt seront ouverts jusqu'à la mi-décembre.

Si vous apercevez un animal sauvage qui présente des signes de la MDC, veuillez le signaler au Centre canadien coopératif de la santé de la faune au 1 866 673 4781 ou au Centre d'information et de soutien sur les ressources naturelles du ministère des Richesses naturelles et des Forêts au 1 800 667 1940. 

Faits en bref

  • La soumission par des chasseurs d’échantillons prélevés sur des cerfs d’un an, des brocards et des chevrettes qu’ils ont abattus est un élément critique des efforts déployés par l’Ontario en vue de dépister la MDC et de réduire au minimum le risque d’introduction de la maladie dans la province.
  • Les chasseurs peuvent trouver les points de dépôt des échantillons, consulter les résultats des analyses dans un délai de deux à huit semaines, et en apprendre davantage au sujet des symptômes de la maladie sur le site https://www.ontario.ca/fr/page/la-maladie-debilitante-chronique-aussi-appelee-lencephalopathie-des-cervides.
  • Le prélèvement de tissus n’empêchera pas les chasseurs de conserver la viande de leur prise, ni de faire empailler la tête.
  • Les 500 premiers chasseurs dans chaque zone de surveillance qui fournissent un échantillon de tissus prélevés sur un cerf abattu dans une telle zone recevront un écusson de participation pour l’année 2019.
  • Les cerfs âgés de moins d’un an ne seront pas analysés.

Renseignements pour les médias

Partager