Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario franchit la prochaine étape en vue d'ouvrir le secteur forestier aux affaires

Communiqué

L'Ontario franchit la prochaine étape en vue d'ouvrir le secteur forestier aux affaires

La Province sollicite les avis sur une ébauche de stratégie du secteur forestier

MISSISSAUGA — Le gouvernement de l'Ontario soutient l'industrie forestière ainsi que les collectivités du Nord et rurales qui en dépendent en publiant l'ébauche d'une stratégie du secteur forestier. La stratégie de l'Ontario visera à stimuler la création d'emplois, promouvoir la croissance économique et réduire les fardeaux et coûts inutiles des entreprises, tout en veillant à ce que nos forêts continuent d'être gérées de manière viable.

« Notre gouvernement a un plan qui nous permettra de bâtir ensemble cette industrie d'importance vitale pour la croissance et la prospérité de tant de collectivités dans toute la province, » a dit John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts. « Nous avons travaillé dur au cours de la dernière année pour élaborer l'ébauche de stratégie publiée aujourd'hui. Nous avons entendu ce qui marchait et, encore plus important, ce qui ne marchait pas, et nous poursuivons le dialogue avec nos partenaires autochtones, les collectivités touchées et l'industrie en vue de terminer la stratégie. »

Le plan de création d'une stratégie provinciale du secteur forestier a été annoncé en septembre 2018. Depuis, le Ministère a entendu les partenaires autochtones, l'industrie et des représentant(e)s des municipalités lors de sept tables rondes dans toute la province. La population a aussi pu faire connaître ses opinions par l'intermédiaire d'un sondage et de soumissions par courriel. En se basant sur les opinions reçues, l'ébauche de stratégie a été divisée en quatre grands secteurs :  

  • promouvoir l'intendance et la durabilité
  • accroître l'exploitation du bois
  • renforcer notre compétitivité au niveau des coûts
  • favoriser l'innovation, les marchés et les talents.

« Les forêts de l'Ontario sont notre plus grande ressource renouvellable et nous travaillons à l'élaboration d'une stratégie du secteur forestier conçue pour soutenir les entreprises existantes, tout en aidant à créer plus de possibilités et une meilleure qualité de vie pour la population de l'Ontario. Tout cela sans compromettre nos normes élevées de gestion forestière viable, » a dit le ministre Yakabuski.

La consultation sur l'ébauche de stratégie du secteur forestier par l'intermédiaire du Registre environnemental se terminera le 5 février 2020. Les commentaires reçus seront examinés alors que le gouvernement terminera les consultations additionnelles avec les partenaires autochtones et les municipalités. On s'attend à ce que la stratégie finale soit rendue publique au printemps 2020.

L'élaboration d'une stratégie qui procurera à l'industrie forestière les outils pour réussir fait partie du plan du gouvernement en vue de Bâtir l'Ontario ensemble. Dans un climat d'affaires qui attire l'investissement, encourage l'innovation et la création d'emplois et favorise la gestion forestière durable, le secteur forestier de l'Ontario pourra réaliser son plein potentiel.

Faits en bref

  • Le secteur forestier engendre des revenus de 16 milliards de dollars et soutient environ 155 000 emplois directs et indirects dans tout l’Ontario.
  • Le bois récolté des forêts de la Couronne de l’Ontario provient de sources durables et est renouvelable.
  • Les entreprises de l’Ontario sont connues en tant que novatrices et chefs de file du secteur forestier durable dans cette industrie d’envergure mondiale.
  • La récolte de bois de l’Ontario est de presque la moitié de ce qu’elle était en 2000.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Un secteur forestier fort est essentiel à l’économie de l’Ontario et un moteur de croissance économique pour des collectivités de partout dans le Nord, » a dit Greg Rickford, ministre de l’Énergie et du Développement du Nord et ministre des Affaires autochtones. « Une stratégie provinciale du secteur forestier créera des emplois, aidera l’industrie à innover et à attirer de l’investissement, ce qui garantira un avenir prospère aux collectivités et familles qui dépendent de cette importante industrie. »

« Notre gouvernement s’est engagé à investir dans la population et son potentiel, » a dit Ross Romano, ministre des Collèges et Universités. « Nos collèges financés par la population jouent un rôle important en formant des travailleur(se)s en vue de carrières réussies dans l’industrie forestière et en veillant à ce que le secteur dispose du personnel qualifié dont il a besoin pour croître. Plusieurs programmes, y compris ceux qui permettent de vivre une expérience de travail, donnent la possibilité aux étudiant(e)s d’acquérir les compétences dont elles et ils ont besoin pour bâtir une carrière prometteuse en foresterie. »

« La mise en valeur responsable des ressources naturelles de l’Ontario est d’importance critique pour notre croissance économique, » a dit Prabmeet Sarkaria, ministre associé délégué aux Petites entreprises et à la Réduction des formalités administratives. « Le projet de loi 132, Loi pour mieux servir la population et faciliter les affaires, propose de rationaliser les approbations relatives aux exploitations forestières en mettant fin aux dédoublements inutiles dans le processus, favorisant ainsi la croissance d’une industrie qui génère plus de 16 milliards de dollars en revenus et soutient environ 155 000 emplois directs et indirects dans tout l’Ontario. »

« Aujourd’hui, le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à libérer le plein potentiel du secteur forestier de l’Ontario. Nous serons heureux de collaborer avec le ministre Yakabuski en vue de mettre en œuvre une stratégie du secteur forestier vigoureuse et ambitieuse, qui vise à faire de l’Ontario un chef de file international. La collaboration entre le gouvernement, les collectivités rurales et autres titulaires de droits a facilité un dialogue productif qui permettra de faire en sorte que tout le monde qui dépend du secteur forestier bénéficie de cette stratégie. Nous avons hâte de poursuivre cette conversation et de bâtir l’Ontario ensemble, a dit Jamie Lim, directeur général de l’Association des industries forestières de l’Ontario. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi Régions rurales et du Nord