Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario et la Saskatchewan prennent des mesures sévères à l'endroit du trafic d'espèce sauvage

Bulletin

L'Ontario et la Saskatchewan prennent des mesures sévères à l'endroit du trafic d'espèce sauvage

Une enquête conjointe des ministères des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario et de l'Environnement de la Saskatchewan qui a duré deux ans et demi s'est conclue par la condamnation d'une résidente de l'Ontario et quatre résident(e)s de la Saskatchewan pour trafic d'espèce sauvage.

Au début de 2017, l'unité spéciale des enquêtes de la Saskatchewan (SSIU) a été informée qu'un restaurant de la région de Sandy Bay, en Saskatchewan, achetait des parties d'ours noir. Des agents en Saskatchewan ont fait enquête et établi que des personnes de Saskatoon et Toronto possédaient ou achetaient illégalement des vésicules biliaires d'ours.

La SSIU a communiqué avec les Services du renseignement et des enquêtes (SRE) du ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario en juillet 2017 concernant le trafic de parties d'ours de la Saskatchewan en direction de Toronto. En se basant sur les renseignements fournis par la Saskatchewan, le MRNF a enquêté conjointement avec la SSIU sur l'achat et la vente illégaux de vésicules biliaires et de pattes d'ours.

À l'issue de l'enquête, les agents de protection de la nature ont mis en accusation quatre résident(e)s de la Saskatchewan en vertu de la loi sur la faune de la Saskatchewan pour trafic de parties d'ours. Les agents de protection de la nature de l'Ontario ont mis en accusation une résidente de l'Ontario en vertu de la Loi sur la protection du poisson et de la faune pour possession illégale de vésicules biliaires d'ours noir. 

La juge de paix Paula Liu a instruit le procès de Shun Ji Xue de Toronto, à la Cour de l'ancien hôtel de ville de Toronto. Elle l'a trouvée coupable de possession illégale de vésicules biliaires d'ours noir et l'a condamnée à 3 250 $ d'amende.

Les citoyen(ne)s de Saskatchewan suivant(e)s ont été mis en accusation et trouvé(e)s coupables :

  • Li Gen Han, de Sandy Bay, a été reconnu coupable de sept chefs d'accusation et condamné à 23 800 $ d'amende.
  • Luanshun Li, de Sandy Bay, a été reconnu coupable de trois chefs d'accusation et condamné à 8 400 $ d'amende.
  • Marcel Sewap, de Sandy Bay, a été reconnu coupable d'un chef d'accusation et condamné à 2 800 $ d'amende.
  • Launhua Chi, de Saskatoon, a été reconnue coupable de sept chefs d'accusation et condamnée à 29 120 $ d'amende.

Outre les amendes totalisant 67 370 $, les résidents et la résidente de Saskatchewan trouvés coupables n'auront pas le droit d'acheter un permis de chasse pendant cinq ans.

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts rappelle à la population que d'acheter ou de vendre des parties d'ours est illégal en Ontario et que les agents de protection de la nature coopèrent avec leurs collègues de tout le Canada pour freiner le commerce illégal d'espèces sauvages.

Les agents de protection de la nature du Ministère travaillent sans relâche pour veiller à ce que nous puissions tou(te)s profiter des ressources naturelles de l'Ontario de manière sûre et respectueuse. Pour signaler une infraction aux règlements en matière de ressources naturelles, téléphonez à la ligne de signalement sans frais du MRNF, au 1 877 847-7667, ou communiquez avec le bureau du ministère de votre localité. Vous pouvez aussi téléphoner, sous le couvert de l'anonymat, à Échec au crime, au 1 800 222-8477.

Nous avons besoin de votre aide pour résoudre certaines affaires. Consultez ontario.ca/mrnfsignalement pour voir une carte interactive et interrogeable des affaires non classées. Vous pourriez fournir des renseignements utiles.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité Régions rurales et du Nord