Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appui de l'interdiction des pesticides utilisés à des fins esthétiques

Document d'information archivé

Appui de l'interdiction des pesticides utilisés à des fins esthétiques


« Nous sommes ravis du fait que le gouvernement ait écouté nos médecins et nos infirmiers et infirmières et adopté une interdiction des pesticides de pelouse et de jardin. Il nous reste à veiller à ce que les règlements soient bons et énergiques, mais l'Ontario se positionne maintenant de sorte à devenir chef de file nord-américain dans ce domaine. »
    Gideon Forman, directeur général, Canadian Association of Physicians for the Environment

« Pesticide Free Ontario est ravi de la mesure rapide et décisive que prend le gouvernement McGuinty pour protéger la santé publique et notre environnement, en déposant un texte de loi destiné à interdire la vente et l'utilisation des pesticides de pelouse et de jardin. »
    Sari Merson, Pesticide Free Ontario

« Le Collège des médecins de famille de l'Ontario appuie fermement une interdiction à l'échelle provinciale de l'utilisation des pesticides à des fins esthétiques. Notre recherche établit les nombreuses répercussions des pesticides sur la santé. Au nom de nos patients et patientes les plus vulnérables, les enfants de notre province, signalons que nous avons le plaisir d'apprendre que le gouvernement s'est si vite employé à élaborer cet important texte de loi. »
    Jan Kasperski, présidente-directrice générale, Collège des médecins de famille de l'Ontario

« Ce texte de loi constituera un élément positif pour les enfants. Nous sommes ravis du fait que le gouvernement se mette rapidement à appliquer ces lois. »
    Doris Grinspun, directrice générale, Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario.

« Nous sommes ravis du fait que le gouvernement interdise en Ontario non seulement l'utilisation des pesticides à des fins esthétiques, mais aussi leur vente. Nous sommes particulièrement fiers des énormes efforts de nos bénévoles et des membres de notre personnel, qui ont joué un rôle important dans la revendication d'arrêtés municipaux sur les pesticides. Maintenant, avec ce texte de loi provincial, toute la population ontarienne sera protégée contre les cancers liés à l'exposition à certains pesticides. Nous avons hâte d'avoir de plus amples renseignements sur la loi et sur l'élaboration de règlements énergiques. »
    Peter Goodhand, président-directeur général, Société canadienne du cancer, Division de l'Ontario

« Depuis 2004, année où la Ville de Toronto a adopté son arrêté sur les pesticides, le public et le monde des affaires réduisent beaucoup leur utilisation des pesticides toxiques et adoptent des méthodes plus naturelles d'entretien des pelouses et des jardins. Le plan provincial d'interdiction tant de la vente que de l'utilisation des pesticides offrira au public la protection la plus exhaustive qui soit en matière de santé. »
    Dr David McKeown, médecin hygiéniste, Ville de Toronto

« J'approuve la nouvelle mesure énergique du gouvernement provincial consistant à interdire la vente et l'utilisation des pesticides à des fins esthétiques. Elle va au-delà de ce que nous avons pu accomplir en 2004, quand nous avons interdit les pesticides dans la Ville de Toronto et elle facilite l'obtention d'un environnement plus propre, plus sécuritaire et plus sain pour les Torontois et Torontoises, ainsi que pour toutes les municipalités de l'Ontario. »
    David Miller, maire de Toronto

« L'Ontario fait preuve d'initiative, en interdisant l'utilisation et la vente des pesticides de pelouse et de jardin. Les mesures annoncées aujourd'hui aideront à réduire une source inutile d'exposition aux produits chimiques. Je suis persuadé que la population ontarienne est prête à adopter des techniques non toxiques de jardinage pour protéger sa santé et l'environnement. »
    Peter Robinson, président-directeur général, David Suzuki Foundation

« Le texte de loi relatif à l'utilisation de pesticides est compatible avec les conseils des municipalités et de l'AMO. L'interdiction proposée offrira une solution uniforme et à l'échelle provinciale à une importante question de politique publique. »
    Doug Reycraft, président, Association of Municipalities of Ontario

« L'Association pour la santé publique de l'Ontario fait bon accueil à l'interdiction d'utiliser et de vendre des pesticides à des fins esthétiques. Cette loi habilitante est une autre mesure positive que le gouvernement McGuinty prend pour protéger la santé de nos enfants et de notre environnement. »
    Connie Uetrecht, directrice générale, Association pour la santé publique de l'Ontario

« Canadian Tire approuve la mesure que le gouvernement de l'Ontario a prise d'éliminer l'utilisation inappropriée des pesticides à des fins esthétiques. À titre de plus grand détaillant de produits de pelouse et de jardin du pays, nous avons écouté notre clientèle et commencé à éliminer graduellement les produits visés, tout en accroissant notre assortiment déjà prédominant de produits écologiques pour l'entretien des pelouses. À l'approche de la saison printanière de plantation et de jardinage, Canadian Tire continuera d'offrir à sa clientèle tout l'appui et toutes les solutions écologiques de rechange dont elle a besoin. »
    Mike Arnett, président, Groupe détail Canadian Tire

« Wal-Mart Canada est ravi du fait que le gouvernement McGuinty crée un ensemble cohérent de règles qui régissent en Ontario la vente et l'utilisation des pesticides à des fins esthétiques. Nous avons déjà accru le nombre d'options écologiques dans nos centres de jardinage et fourni d'utiles éléments pour sensibiliser nos marchands associés et notre clientèle aux solutions qui permettent de remplacer les produits chimiques. D'ici la fin de 2008, nous devrions avoir retiré de nos tablettes les pesticides utilisés à des fins esthétiques. »
    Sylvain Prudhomme, vice-président principal au marchandisage, Wal-Mart Canada

« Le gouvernement McGuinty a tenu sa promesse, en déposant un projet de loi qui établit partout des normes uniformes, qui s'applique tant aux professionnels chargés de l'entretien de notre infrastructure verte qu'au marché du bricoleur. »
    Gavin Dawson, président, Lawncare Commodity Group, Landscape Ontario

« L'Organic Landscape Alliance est ravie du fait que toute la population ontarienne sera maintenant protégée par un texte de loi qui ne visait auparavant que les personnes habitant dans certaines municipalités. L'OLA accueillera avec plaisir des règlements énergiques et un programme efficace d'éducation qui permettra aux Ontariennes et Ontariens de créer, avec des produits vraiment organiques, des aménagements paysagers sains et durables. »
    Mark MacKenzie, président, Organic Landscape Alliance

« Comme notre clientèle, nous autres, à Home Depot, nous nous préoccupons de l'environnement. Nous allons au-delà des règlements gouvernementaux, en collaborant avec nos fournisseurs pour concevoir des solutions de rechange aux pesticides, des solutions qui respectent l'environnement et qui produisent d'excellents résultats sur nos pelouses et dans nos jardins. À l'heure actuelle, notre stock comprend plus de cinquante solutions naturelles pour l'entretien de la pelouse et du jardin. »
    Annette Verschuren, présidente de The Home Depot Canada and Asia.

Partager

Sujets

Environnement et énergie Régions rurales et du Nord