Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Interdiction des pesticides utilisés à des fins esthétiques : plus de 250 pesticides touchés

Communiqué archivé

Interdiction des pesticides utilisés à des fins esthétiques : plus de 250 pesticides touchés

L’interdiction des pesticides du gouvernement McGuinty entre en vigueur le 22 avril

L'interdiction provinciale des pesticides utilisés à des fins esthétiques entre en vigueur le 22 avril 2009.

L'interdiction protège les familles et les enfants de l'Ontario des risques inutiles que posent les pesticides utilisés à des fins esthétiques en autorisant seulement l'emploi de certains pesticides à faible risque pour maîtriser les mauvaises herbes et les insectes sur les pelouses et dans les jardins.

L'interdiction proscrit la vente et l'utilisation de pesticides qui ont pour seul but d'embellir les pelouses, les jardins, les parcs et les cours d'école, y compris les herbicides, fongicides et insecticides. La vente de plus de 250 produits pesticides sera carrément interdite, et l'utilisation de plus de 80 ingrédients pesticides sera interdite à des fins esthétiques.
         
Certaines exceptions sont prévues pour des motifs de santé et de sûreté de la population, p. ex., pour lutter contre le virus du Nil occidental, pour éliminer des insectes qui piquent, tels que les guêpes, ou pour maîtriser des plantes vénéneuses, telles que le sumac vénéneux (herbe à la puce). L'agriculture et la foresterie profitent également d'exemptions.

L'interdiction supplante les règlements municipaux en vigueur et, du coup, établit des règles universelles et faciles à comprendre et élimine les risques de confusion pour les entreprises qui exercent dans différentes régions de la province.

Faits en bref

  • Les règles régissant l’emploi des pesticides en Ontario sont énoncées dans la Loi sur les pesticides et dans le Règlement de l’Ontario 63/09.
  • Selon l’organisation Organic Landscape Alliance, les terrains traités à l’aide de produits chimiques sont très vulnérables aux infestations d’insectes et à la maladie, tandis que les terrains entretenus à l’aide de méthodes respectueuses de l’environnement peuvent survivre pendant plusieurs semaines à l’état dormant, sont moins susceptibles d’être ravagés par les insectes et sont moins sensibles à la sécheresse, aux fortes fluctuations de température et au piétinement.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Nous avons respecté notre engagement d’interdire la vente et l’utilisation de pesticides destinés à des fins cosmétiques en Ontario. Je suis fier d’annoncer que, lorsque l’interdiction entrera en vigueur, soit le Jour de la Terre, nous aurons éliminé le risque inutile que posent ces produits à notre environnement, aux familles et, en particulier, à nos enfants. »

John Gerretsen

ministre de l'Environnement

Partager

Tags

Environnement et énergie Santé et bien-être Domicile et communauté Lois et sécurité Enfants et adolescents