Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le port de Wheatley (lac Érié) a été remis en état

Communiqué archivé

Le port de Wheatley (lac Érié) a été remis en état

Le gouvernement McGuinty aide à remettre en état l'écosystème des Grands Lacs

L'écosystème au port de Wheatley, sur le lac Érié, a été remis en état, ce qui a permis de rayer cet endroit de la liste des « secteurs préoccupants » des Grands Lacs.

L'écosystème étant de nouveau en bonne santé, il abrite aujourd'hui des populations abondantes et variées de poissons et d'autres animaux sauvages, et la qualité de ses eaux s'est améliorée.

Le port de Wheatley est situé un peu à l'est de la pointe Pelée. Il avait été mis sur la liste des secteurs préoccupants des Grands Lacs dans le cadre de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs que le Canada et les États-Unis ont signé en 1985.

Le gouvernement de l'Ontario a collaboré avec Environnement Canada, l'Office de protection de la nature de la région d'Essex, l'Essex County Stewardship Network, l'industrie locale et d'autres intéressés afin d'améliorer les milieux naturels du port de Wheatley. 

Faits en bref

  • Le secteur préoccupant du port de Wheatley couvre une superficie d'environ 21 hectares et comprend le port lui-même et la zone humide du ruisseau Muddy, qui est adjacente au port. La zone humide est désignée « d'importance provinciale ».
  • Aux termes de l'Accord relatif à la qualité de l'eau dans les Grands Lacs, le Canada et les États-Unis ont convenu d'élaborer un plan pour remettre en état les 43 secteurs préoccupants des Grands Lacs.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Cela marque un événement marquant pour les Grands Lacs. Le port de Wheatley Harbour est le quatrième endroit à avoir été rayé de la liste des endroits des Grands Lacs dont l'environnement était dégradé. Trois de ces endroits sont au Canada. Cela signifie que nos travaux portent leurs fruits. En célébrant notre succès, nous devons nous rappeler que la protection des milieux naturels des Grands Lacs n'est pas un effort qui ne dure qu'un moment, mais un effort qui est destiné à continuer. Et nous devons tous continuer à apporter nos contributions pour protéger les Grands Lacs. »

John Gerretsen

ministre de l'Environnement de l'Ontario

« Nous avons collaboré avec de nombreux particuliers et organismes pour aider à améliorer la qualité des eaux, et à créer des zones humides et d'autres habitats dans le secteur du port de Wheatley. Grâce à nos efforts conjoints, les populations de poissons et d'autres animaux sauvages sont aujourd'hui plus abondantes et plus variées. »

Linda Jeffrey

ministre des Richesses naturelles de l'Ontario

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Domicile et communauté Travail et emploi Consommateurs