Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les pelouses et les jardins de l'Ontario sont plus verts que jamais

Communiqué archivé

Les pelouses et les jardins de l'Ontario sont plus verts que jamais

Le gouvernement McGuinty souligne l'anniversaire de l'interdiction des pesticides utilisés à des fins esthétiques

Demain - le Jour de la Terre - marque le premier anniversaire de l'interdiction des pesticides utilisés à des fins esthétiques en Ontario, l'une des plus strictes mesures de genre au monde.

L'interdiction des pesticides à des fins esthétiques reflète l'engagement du gouvernement McGuinty de protéger les enfants et les familles contre la pollution et les substances toxiques grâce à de nouvelles mesures législatives musclées en matière d'environnement. Environ 250 produits pesticides à des seules fins esthétiques ne peuvent plus être vendus.

Au cours de la dernière année, les Ontariens ont aussi contribué en optant pour des produits et des services plus écologiques et en réduisant l'emploi de pesticides dans leur maison, dans les parcs et dans les terrains de jeu.

Ces gestes contribuent à l'édification d'une économie plus forte et plus durable. Les détaillants offrent une variété de produits de jardinage respectueux de l'environnement. Pour leur part, les fabricants investissent dans l'innovation et mettent au point de nouvelles technologies et de nouveaux produits.

Faits en bref

  • Le programme de recherche et d'innovation sur les pesticides utilisés à des fins esthétiques a permis de verser un total de 432 000 $ à neuf projets ayant pour mission d'élaborer des méthodes de lutte antiparasitaire plus respectueuses de l'environnement.
  • L'emploi de bonnes techniques d'entretien des pelouses empêchera l'apparition de mauvaises herbes dans les pelouses.
  • Les consommateurs peuvent toujours faire l'achat de pesticides qui servent à assurer la santé et la sûreté de la population.

Ressources additionnelles

Citations

« Vous pouvez profiter d'une pelouse et d'un jardin sains sans avoir à composer avec le risque inutile que posent les pesticides classiques destinés à de seules fins esthétiques. Nous réduisons ainsi le risque pour notre santé et notre environnement et protégeons les membres les plus vulnérables de notre société, c'est-à-dire nos enfants. »

John Gerretsen

ministre de l'Environnement

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Enfants et adolescents Consommateurs