Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Nouvelle analyse d'Air pur Ontario meilleure pour l'environnement

Bulletin archivé

Nouvelle analyse d'Air pur Ontario meilleure pour l'environnement

L'analyse des gaz d'échappement  d'Air pur Ontario est améliorée afin de protéger la santé de la population ontarienne et d'assainir l'air.

La nouvelle analyse convient parfaitement pour les véhicules d'aujourd'hui à la fine pointe de la technologie. Même le véhicule le plus perfectionné peut devenir polluant si son système d'échappement n'est pas entretenu.

Le dispositif de diagnostic embarqué, rapide et précis, utilise les renseignements entreposés dans le propre système informatique du véhicule pour repérer les problèmes de pollution ou les pièces à réparer. Certains centres Air pur Ontario commenceront à effectuer la nouvelle analyse à l'automne 2011 et tous les autres le feront d'ici le 1er janvier 2013. Par rapport à l'analyse actuelle, la nouvelle devrait permettre de réduire de 20 p. 100 les polluants responsables du smog.

Le gouvernement a aussi pris des mesures pour améliorer encore plus le programme Air pur Ontario en rationalisant l'administration et en instaurant des mesures plus strictes de supervision des réparations. Grâce à cette modernisation, Air pur Ontario continuera de jouer un rôle important dans la protection de notre air, de notre santé et de notre environnement.

Les services d'Air pur Ontario sont assurés par un réseau de 2 100 petits et moyens partenaires du secteur privé qui emploient environ 10 000 Ontariennes et Ontariens.

Faits en bref

  • En 2007, les véhicules ont émis un tiers moins de polluants responsables du smog grâce aux analyses obligatoires d'Air pur Ontario et aux réparations des systèmes d'échappement qui en ont découlé.
  • De 2000 à 2007, Air pur Ontario a réduit de plus de 200 tonnes en moyenne, pour un total de presque 1 900 tonnes, les émissions de matières particulaires provenant des camions et des autobus. En 2007, Air pur Ontario a permis de réduire les émissions de matières particulaires de 254 tonnes.
  • Aujourd'hui, presque 90 p. 100 des cinq millions de véhicules assujettis aux analyses d'Air pur Ontario sont équipés de dispositifs de diagnostic embarqués. D'ici 2013, ce chiffre montera à presque 93 p. 100 des véhicules devant subir une analyse
  • À l'heure actuelle, 33 provinces et États d'Amérique du Nord administrent des programmes d'inspection et d'entretien des véhicules employant un système de diagnostic embarqué.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Consommateurs