Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de l'Environnement sur le réacheminement des déchets et les éco-droits

Déclaration archivé

Déclaration du ministre de l'Environnement sur le réacheminement des déchets et les éco-droits

Le 1er mai, les producteurs de matériel électronique modifieront un certain nombre de droits afférents au recyclage des biens de consommation.

L'industrie de l'électronique a décidé d'augmenter certains droits, mais d'en baisser d'autres.

Une fois encore, nous voyons que certains producteurs de biens vendus en Ontario disent qu'ils ne paieront pas pour le recyclage.

Je serai clair : je ne suis pas d'accord. Il n'y a aucune raison pour que les droits de recyclage reviennent aux consommateurs. Les fabricants devraient payer le coût du recyclage - comme beaucoup le font.

Recycler un produit à la fin de sa vie fait partie du prix à payer pour faire des affaires, tout comme verser le salaire des employés, faire le plein d'un camion de livraison ou payer le loyer. On ne voit pas de « surcharge de loyer » sur un reçu de caisse et on ne devrait pas non plus y voir d'éco-droits.

Je suis très déçu de constater que certains producteurs continuent d'appliquer des éco-droits.

Je présenterai un projet de loi sur le réacheminement des déchets à la séance du printemps. S'il est adopté, il renforcera le réacheminement des déchets et protégera les consommateurs.

Jim Bradley
Ministre de l'Environnement

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Conduite et routes Environnement et énergie Gouvernement Régions rurales et du Nord Impôts et avantages fiscaux Autochtones Enfants et adolescents Consommateurs Francophones Nouveaux venus Parents Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes