Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Avis de smog

Communiqué archivé

Avis de smog

Le ministère de l'Environnement a diffusé un avis de smog, en vigueur immédiatement, pour les régions suivantes :

  • Ville de Hamilton
  • Halton-Peel
  • Ville de Toronto
  • York-Durham

Des vents du nord-est apportant de l'air pollué par les incendies de forêt qui sévissent au Québec ont fait monter les niveaux de smog aujourd'hui dans l'est de l'Ontario.

L'avis reste en vigueur jusqu'à nouvel ordre.

  • La déclaration d'un avis de smog est dictée par l'indice de la qualité de l'air (IQA), qui définit la pureté de l'air. L'échelle de l'IQA va de 0 à 100+. Plus l'indice est élevé, plus le risque pour la santé est élevé.
  • Un avis de smog est lancé dans une région lorsqu'on s'attend à ce que l'IQA atteigne 50 dans les 24 heures. L'alerte peut être levée lorsqu'on s'attend à ce que l'IQA soit inférieur à 50 ou lorsqu'il est effectivement inférieur à 50.
  • Le smog est un mélange complexe de polluants atmosphériques. Il peut former une brume brunâtre-jaunâtre au-dessus des villes ou être invisible. Les deux principales substances qui forment le smog sont l'ozone au sol (O3) et les particules fines (PM2,5).
  • Le smog a des effets néfastes sur les poumons et le cœur. Même chez les gens en bonne santé, le smog peut réduire la fonction pulmonaire.

Pour en savoir plus :

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Santé et bien-être