Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Aider les petites collectivités rurales à protéger les sources d'eau potable

Document d'information archivé

Aider les petites collectivités rurales à protéger les sources d'eau potable

Le Fonds d'aide aux municipalités pour la protection des sourcesaide les petites municipalités rurales à mettre en œuvre des mesures visant à protéger leurs sources d'eau potable. Le fonds, qui est doté de 13,5 millions de dollars, est un engagement pris dans le budget 2013.

La protection des sources

La protection des sources est un maillon important du filet de sécurité pour l'eau potable de l'Ontario et protège les sources d'eau potable existantes et futures. La Loi sur l'eau saine a donné aux collectivités le pouvoir de prendre les mesures nécessaires.

En vertu de la Loi, 19 zones de protection des sources ont été créées. Chaque zone a formé un comité de représentants locaux pour dresser un rapport d'évaluation concertée et scientifique des risques locaux aux sources d'eau potable, ainsi qu'un plan pour protéger ces sources.

Les raisons pour lesquelles c'est important

En 2000, sept personnes sont mortes et plus de 2 000 personnes ont été malades après avoir bu de l'eau contaminée dans la ville à Walkerton. Sur les 121 recommandations du rapport de la Commission d'enquête sur Walkerton du juge Dennis O'Connor, 22 concernaient une meilleure protection des sources d'eau potable.

Les plans de protection des sources visent à protéger les rivières, les lacs et les eaux souterraines qui nous donnent de l'eau potable. Les plans de protection des sources :

  • sont élaborés par les habitants de chaque zone de protection des sources pour mieux cibler les menaces à l'eau potable propres à leur zone;
  • suivent les limites des bassins versants, et non les limites municipales. Les sources d'eau potable traversent souvent de nombreuses municipalités dans un bassin versant avant de rejoindre un système d'eau potable;
  • cernent les menaces (produits chimiques, carburants, huiles, sel de voirie) à la qualité de l'eau ou à la quantité d'eau résultant d'activités humaines ou de causes naturelles;
  • offrent des solutions pour empêcher les menaces de se manifester.

Les activités admissibles

Les fonds ne peuvent que servir à compenser les coûts que la municipalité assumera pour remplir son obligation de gérer les menaces à l'eau potable conformément aux plans de protection des sources.

Les fonds serviront à financer des activités menées par la collectivité, ou au nom de celle-ci, entre le 13 décembre 2013 et le 7 décembre 2015. Les coûts admissibles incluent la gestion des risques, les frais assumés par les municipalités pour modifier les politiques de planification de l'aménagement des sols pour interdire ou réduire les activités menaçant l'eau potable, les campagnes d'information et de sensibilisation publiques et d'autres activités liées à la collecte de données en vertu de la Loi sur l'eau saine.

Partager