Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Un employé de ServiceOntario reçoit une amende de 3 500 $ après avoir donné de faux renseignements au ministère

Nouvelles judiciaires archivé

Un employé de ServiceOntario reçoit une amende de 3 500 $ après avoir donné de faux renseignements au ministère

Mississauga - Un employé d'un bureau de délivrance privé ServiceOntario a reçu une amende de 3 500 $ après avoir donné de faux renseignements à un agent du ministère dans le but de frauder le programme Air pur Ontario, en infraction à la Loi sur la protection de l'environnement.

Sasha Bailey, qui habite à Brampton, était un employé du bureau de délivrance privé ServiceOntario. On a modifié la procédure de changement d'adresse en Ontario pour éviter que l'on puisse changer l'adresse d'une personne en ligne sans que la personne ne le sache. La procédure exige de changer d'abord l'adresse de la carte santé (ministère de la Santé et des Soins de longue durée) et ensuite celle du permis de conduire (ministère des Transports).

La police de Timmins a reçu des plaintes de personnes ayant reçu des permis de conduire de l'Ontario par la poste au nom de personnes n'habitant pas à leur adresse ou n'y ayant jamais habité. À chaque fois, l'adresse du permis de conduire avait été changée peu de temps avant l'immatriculation et le renouvellement de l'immatriculation du véhicule.

Une enquête a révélé qu'un employé d'un bureau de délivrance privé ServiceOntario avait accédé électroniquement à des dossiers de santé de diverses personnes. Selon des renseignements fournis à un agent du ministère, une enquête a été menée et, par la suite, l'employé a été renvoyé de l'entreprise privée appelée bureau de délivrance privé ServiceOntario.

Quand le ministère a appris ce qui s'était passé, une enquête a révélé que l'employé avait fourni des détails sur des cartes santé à un individu qui utilisait ensuite les renseignements pour changer l'adresse de personnes dans les bases de données (santé et transports) du ministère.

Sasha Bailey a reçu une amende de 3 500 $ et une suramende compensatoire de 1 750 $, le tout payable dans un délai d'un an.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie