Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appui envers le Projet de loi sur la protection des Grands Lacs

Document d'information

Appui envers le Projet de loi sur la protection des Grands Lacs

Le 18 février 2015

« Demandez aux gens quelles sont les plus grandes richesses de l'Ontario. Ils vous diront que ce sont les lacs, les plages et les parcs. Dans le cadre de nos efforts pour développer l'industrie du tourisme en Ontario, l'eau pure et saine des Grands Lacs est un atout de première importance pour attirer des visiteurs de partout au monde.  L'association du tourisme de l'Ontario est heureuse de participer à l'échange sur la protection des Grands Lacs, tant pour la population de la province que pour les millions de visiteurs que nous accueillons chaque année et continuerons d'accueillir au cours des années à venir. »

- Beth Potter, présidente et cheffe de la direction, Tourism Industry Association of Ontario

« Les Grands Lacs sont tous en territoire ontarien. Il est essentiel que nous prenions les bonnes décisions en ce qui a trait à l'économie, à l'environnement et à la collectivité. Je suis enchanté que l'on propose une nouvelle initiative visant à protéger les Grands Lacs. Une approche intégrée et coordonnée axée sur la totalité du bassin versant est essentielle pour améliorer la santé de l'ensemble constitué par les Grands Lacs et le Saint-Laurent. La piste de 1 600 kilomètres qui longe les Grands Lacs est un exemple de ce que nous pouvons accomplir lorsque nous travaillons de concert. »

- David Crombie, président fondateur, Waterfront Regeneration Trust

« Une loi pour la protection des Grands Lacs avec du mordant pourrait réaffirmer la volonté de la province d'établir et d'atteindre des objectifs en rapport avec la protection à long terme et le rétablissement des eaux des Grands Lacs et du Saint-Laurent. L'omniprésence de l'eau entraîne pour l'Ontario le privilège d'hériter de cette précieuse ressource qu'est le bassin des Grands Lacs, mais lui confère également le devoir d'en gérer les eaux de façon à maintenir la prospérité de nos collectivités et à préserver le pouvoir revitalisant de nos lacs et rivières. » 

- Terry Rees, directeur général, Federation of Ontario Cottagers' Associations

« Partout en Ontario, les gens sont intéressés à participer à la protection des Grands Lacs. Le fait de cibler les priorités cernées par les collectivités dans leur section respective des Grands Lacs et d'avoir les outils pour résoudre ces problèmes constitue une avancée importante. Notons le côté novateur de notre approche qui consiste à relier entre elles les différentes décisions, de sorte qu'elles aillent toutes dans la même direction, soit la protection des Grands Lacs. »

- Theresa McClenaghan, directrice générale, Association canadienne du droit de l'environnement

« Mississauga peut se targuer de sa position riveraine. Les collectivités historiques et pleines de charme de Lakeview et de Port Credit sont situées directement sur le lac Ontario. La protection de nos Grands Lacs contribuera à préserver l'environnement naturel de Mississauga, à rehausser la qualité de vie des résidents, à favoriser le développement économique et à nous aider à planifier la croissance future et les nouveaux aménagements urbains. Mississauga n'est que l'une des nombreuses municipalités de l'Ontario qui profiteront d'une meilleure intendance des Grands Lacs de l'Ontario. »

- Bonnie Crombie, mairesse de Mississauga

« Les Grands Lacs, d'où provient l'eau potable de 80 pour cent de la population ontarienne, reçoivent enfin l'attention dont ils ont besoin. L'Ontario assume ses responsabilités en faisant de la salubrité de l'eau potable et de la santé de l'écosystème des lacs une priorité. Nous nous réjouissons de collaborer avec toutes les parties afin d'éradiquer la pollution, de protéger les terres humides, de rétablir l'habitat du poisson et de la faune et de réduire la prolifération d'algues néfastes. »

- Tim Gray, directeur général, Défense environnementale

« La ville de London appuie une approche responsable axée sur le bassin versant dans le cadre de la gestion et de la protection des Grands Lacs et des autres sources d'eau. Ce projet de loi est très important car il fournit un cadre de travail permettant d'assurer la protection des Grands Lacs pour les générations à venir. »

- Matt Brown, maire de la ville de London

« Non seulement les terres humides des Grands Lacs sont-elles l'habitat d'espèces d'oiseaux aquatiques migrateurs variées qui s'y retrouvent en grand nombre, elles sont également d'une importance vitale pour la santé et l'économie des collectivités des Grands Lacs, ainsi que pour leur résilience face au changement climatique  Canards illimités Canada félicite la province pour son engagement envers le Projet de loi sur la protection des Grands Lacs et pour son objectif de ' perte zéro ' des terres humides. »  

- Lynette Mader, directrice des opérations provinciales - Ontario, Canards illimités Canada

« Le Projet de loi sur la protection des Grands Lacs est un catalyseur de changement et nous sommes très heureux de le voir aller de l'avant. La protection des plages, le nettoyage des ports, l'arrêt de la pollution et l'amélioration des normes relatives à l'eau potable ne pourront que profiter aux entreprises et aux citoyens de deux côtés de la frontière. Le leadership de l'Ontario sera applaudi car la province aura reconnu que les gens continuent d'avoir confiance dans les Grands Lacs et croient toujours que la population peut y pêcher, en boire l'eau ou fréquenter ses plages sans crainte.

- Mark Mattson, président, Lake Ontario Waterkeeper

« Nos activités sur la terre ferme ont un effet sur la santé et la durabilité des Grands Lacs dont nous dépendons au quotidien pour notre eau potable, notre gagne-pain et notre bien-être social. En tant qu'utilisateurs locaux du bassin versant, nous reconnaissons l'importance des liens existant entre les Grands Lacs et leur bassin versant. »

- Kim Gavine, directeur général, Conservation Ontario

« Les municipalités riveraines des Grands Lacs bénéficieront directement du Projet de loi sur la protection des Grands Lacs. Cette loi est la première en son genre en Ontario à porter directement sur les problèmes locaux de salubrité de l'eau des Grands Lacs. »

- Keith Hobbs, maire de Thunder Bay, ancien président de l'Alliance des villes des Grands Lacs et du Saint-Laurent.

« La Georgian Bay Association est très encouragée de voir que le gouvernement de l'Ontario s'engage à protéger les Grands Lacs afin de s'assurer qu'on peut y nager, y pêcher et en boire l'eau. Nous croyons comprendre que le Projet de loi sur la protection des Grands Lacs permettra aux organisations locales et aux collectivités de travailler de concert à cette fin. Il sera ainsi possible de remédier aux sources régionales de stress et de fixer des objectifs d'amélioration. Nous appuyons vivement cette approche et nous nous réjouissons de travailler avec le gouvernement à l'application de la nouvelle loi. »

- Bob Duncanson, directeur général, Georgian Bay Association

Pourquoi nous devons protéger les Grands Lacs 

« La région des Grands Lacs et du Saint-Laurent, englobant l'Ontario, le Québec et huit états américains, est sans conteste l'une des régions les plus importantes au monde. Dotée d'un PIB annuel d'environ 5,2 billions de dollars, cette région est la quatrième puissance économique au monde et source de plus de la moitié de tous les échanges commerciaux entre le Canada et les États-Unis. Cette région comprend également certains écosystèmes tout à fait uniques et est la source d'environ 21 pour cent de l'eau douce au monde. Étant donné ces attributs et l'immensité de la région, nous devons impérativement collaborer - une collaboration intersectorielle et transfrontalière - afin de trouver des moyens durables de préserver notre environnement formé par les Grands Lacs tout en édifiant une économie forte. L'Ontario peut montrer la voie! »

- Mark P. Fisher, président et chef de la direction, Council of the Great Lakes Region 

« Vus de l'espace, les Grands Lacs ressemblent à d'étincelants joyaux déposés au centre de l'Amérique du Nord. Les Grands Lacs offrent une opulente diversité et constituent une ressource sociale et économique incommensurable et irremplaçable. Je suis convaincue que le privilège collectif de les régénérer et de les protéger nous incombe. »

- Gail Krantzberg, professeure et directrice, Centre for Engineering and Public Policy, Université McMaster, Hamilton

Contacts Médias

  • Lucas Malinowski

    bureau du ministre

    lucas.malinowski@ontario.ca

    416-212-7307

  • Kate Jordan

    Direction des communications

    kate.jordan@ontario.ca

    416-314-6666

Partager

Tags

Environnement et énergie