Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Appui en faveur du plafond des émissions de gaz à effet de serre de l'Ontario

Document d'information

Appui en faveur du plafond des émissions de gaz à effet de serre de l'Ontario

« Voici un geste audacieux de la part de la province de l'Ontario. Le problème auquel nous sommes confrontés requiert davantage de mesures de la part des autres états et provinces à l'échelle mondiale. Les milliards de tonnes de carbone rejetés dans notre atmosphère engendrent des répercussions au plan humain et il faut en établir le coût. »

-- Edmund G. Brown Jr., gouverneur de la Californie

« Réduire les émissions de gaz à effet de serre est essentiel afin de s'assurer que les habitats sains vont de pair avec le bien-être économique. Le WWF salue le leadership dont fait preuve la province de l'Ontario en vue de la réduction des émissions de carbone en établissant une tarification du carbone et est impatient de collaborer avec tous les partenaires concernés pour la concrétiser. »

-- David Miller, président et chef de la direction, Fonds mondial pour la nature-Canada

« Il nous fait plaisir de voir que l'Ontario va de l'avant avec un système de plafonnement et d'échange pour fixer une tarification du carbone dans l'ensemble de la province. C'est une action cruciale qui aidera l'Ontario à atteindre nos objectifs en matière de gaz à effet de serre et à injecter de nouveaux revenus dans l'infrastructure verte et dans l'économie verte. Nous applaudissons le gouvernement de Mme Wynne pour avoir franchi cette étape marquante. »

-- Geoff Cape, directeur général, Evergreen

« L'étape franchie aujourd'hui par l'Ontario est un volet important de ce qui sera certainement un solide plan d'action sur les changements climatiques. La tarification du carbone apparaît de plus en plus comme 'la nouvelle norme' : près de la moitié du PIB mondial est déjà couverte par une certaine forme de tarification sur les émissions. Il nous fait extrêmement plaisir que l'Ontario se joigne à cette ligue toujours grandissante de chefs de file mondiaux. »

-- Merran Smith, directrice, Clean Energy Canada

« Les changements climatiques représentent l'un des enjeux de politique publique les plus pressants auxquels font face le Canada et le reste du monde dans un avenir prévisible. Nous avons été témoins de l'impact négatif des événements météorologiques extrêmes sur les Canadiens, les gouvernements et les industries. L'annonce d'aujourd'hui est un bon développement qui, jumelé à des efforts d'adaptation significatifs, positionnera l'Ontario comme chef de file tout en s'assurant que la province demeure compétitive. »

-- Charles Brindamour, chef de la direction, Intact Corporation financière

« Alors que les provinces examinent divers moyens de respecter leurs engagements en matière de changements climatiques, l'Ontario montre ce qui est possible. Notre recherche démontre que la tarification du carbone est le moyen le plus pratique et le plus rentable pour les provinces dans la lutte aux changements climatiques. »

-- Chris Ragan, président, Commission de l'écofiscalité du Canada

« Notre environnement et notre économie ont besoin d'une tarification du carbone. Un système de plafonnement et d'échange bien conçu qui est sensible aux questions de compétitivité connexes à l'échange garantira des réductions des émissions tout en envoyant un signal au marché qu'il récompense le bon comportement environnemental. De plus, en réinvestissant les revenus tirés du système de plafonnement et d'échange dans une infrastructure et une innovation sobres en carbone et résilientes, l'Ontario peut réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en soutenant une économie provinciale solide et concurrentielle. »

-- Michael McSweeney, président et chef de la direction, Association canadienne du ciment

« alPHa félicite le gouvernement de l'Ontario pour l'importance continue qu'il accorde aux politiques publiques saines. La présentation d'un système de plafonnement et d'échange fournira un incitatif économique aux entreprises afin qu'elles réduisent encore plus leurs émissions nocives de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique et ont des répercussions importantes sur la santé humaine. »

-- Dr Penny Sutcliffe, présidente, Association des agences locales de santé publique

« De nombreuses manifestations liées au changement climatique ont un effet négatif sur les poumons. Parmi celles-ci, mentionnons des températures extrêmes pendant de longues périodes, un plus grand nombre de désastres naturels comme les feux de forêt, des schémas de précipitation perturbés et l'arrivée de nouvelles sources de pollen accompagnant la propagation de nouvelles espèces végétales. L'Ontario Lung Association se réjouit d'apprendre que le gouvernement est en voie de proposer une stratégie en matière de tarification du carbone pouvant contrer les multiples menaces à la santé et autres menaces provoquées par le changement climatique. »

-- George Habib, président et chef de la direction, Ontario Lung Association

« Les fermiers ontariens travaillent avec la nature pour produire plus de 200 produits agricoles dans un environnement géographique diversifié. Ils mettent déjà en œuvre des mesures visant à innover et à déterminer les gains de rendement qui aideront à réduire les coûts afférents à l'énergie, au combustible, et autres, de leurs opérations. L'engagement du gouvernement de l'Ontario à l'égard d'une tarification du carbone renforce notre lutte contre les changements climatiques. Nous sommes impatients de collaborer avec eux. »

-- Don McCabe, président, Fédération de l'agriculture de l'Ontario

« L'engagement de l'Ontario à l'égard de l'atteinte de l'objectif qu'il s'est fixé d'ici 2020 est une excellente nouvelle. Félicitations pour la tarification des émissions de carbone»

-- Louise Comeau, directrice générale, Réseau action climat Canada

« Les médecins sont ravis de constater que l'Ontario va de l'avant avec un système de tarification du carbone, car cette mesure procure d'énormes avantages pour la santé humaine et l'environnement. Advenant que le tarif soit un signal suffisamment fort, nous nous attendons à des développements majeurs dans les technologies propres et à des réductions substantielles des émissions. Le leadership visionnaire de l'Ontario au moment d'éliminer l'énergie au charbon, jumelé à l'annonce faite aujourd'hui relative à la tarification du carbone, contraste avec l'inaction du gouvernement fédéral dans ce dossier»

-- Gideon Forman, directeur général, Association canadienne des médecins pour l'environnement

« L'Association canadienne de l'énergie éolienne félicite le gouvernement de l'Ontario et salue ses efforts visant l'élaboration d'une stratégie en matière de changement climatique qui comprend une tarification sur les émissions de carbone. La compétitivité-coûts d'une énergie éolienne propre et respectueuse du climat le place en bonne position pour aider l'Ontario à effectuer une transition vers un avenir énergétique faible en carbone. »

-- Robert Hornung, président, Association canadienne de l'énergie éolienne

« Le gouvernement de la première ministre, Mme  Wynne, assume un rôle de chef de file dans la lutte mondiale contre les changements climatiques, tout en augmentant les occasions économiques pour l'Ontario dans l'économie de l'énergie propre en émergence. Un système de plafonnement et d'échange bien conçu permettra d'offrir des chances égales aux sources énergétiques polluantes et non polluantes, fournissant de ce fait une mesure incitative essentielle en vue du développement et de la commercialisation de technologies durables d'avenir, ici même en Ontario. »

-- John Gorman, président et chef de la direction, Association des industries solaires du Canada

« L'engagement pris par l'Ontario de lier la tarification du carbone à la productivité des ressources est un signal puissant que la province est prête à jouer un rôle de premier dans l'expansion de l'économie mondiale sobre en carbone. »

-- Toby Heaps, chef de la direction et cofondateur, Corporate Knights

« Tembec reconnaît la nécessité d'améliorer la productivité, le rendement et la compétitivité de notre économie par le biais de nouvelles technologies et la modernisation. Nous félicitons le gouvernement de l'Ontario concernant l'annonce d'un système de tarification du carbone visant à réduire les émissions tout en favorisant la croissance de l'économie locale et de l'emploi. »

-- Jim Lopez, président et chef de la direction, Tembec

« GM Canada considère la lutte contre les changements climatiques comme une nécessité et une occasion en matière d'économie. Alors que l'Ontario prend des mesures en vue de fixer un tarif sur le carbone, nous travaillerons de concert et appuierons le développement de mécanismes de marché qui sont efficaces, qui protègent la compétitivité de notre secteur manufacturier et qui appuient les consommateurs intéressés à adopter de nouvelles technologies, comme nos nouveaux véhicules Chevrolet électriques. »

-- David Paterson, vice-président des Affaires publiques et de l'Environnement, General Motors Canada

« Compte tenu de toutes les administrations influentes qui analysent des modèles de plafonnement et d'échange et avec lesquelles nous sommes en concurrence, il est important que cette province continue d'être un chef de file dans l'élaboration et la mise en œuvre de meilleures pratiques à l'échelle mondiale. Nous sommes impatients de participer à cette initiative stratégique et d'être partenaires dans un avenir responsable. »

-- Flavio Volpe, président, Association des fabricants de pièces d'automobile du Canada

« La décision de l'Ontario d'appuyer un programme de plafonnement et d'échange représente une étape importante tant pour la province que pour le pays. Aujourd'hui, l'Ontario, la plus grande économie et la province la plus peuplée, montre l'exemple à suivre aux autres régions et administrations. Nous applaudissons leur leadership dans la prise de mesures définitives de lutte contre les changements climatiques. »

-- Ross McMillan, président et chef de la direction, Tides Canada

« En tant que chef de file du secteur des technologies propres à l'hydrogène, Hydrogenics valorise la création d'un mécanisme de tarification du carbone visant à montrer la voie tant aux industries établies qu'aux nouveaux arrivants en vue de l'adoption de technologies propres dans le cadre de la transition de l'Ontario vers une économie sobre en carbone. »

-- Daryl Wilson, président et chef de la direction, Hydrogenics

« Il est stimulant de constater que l'Ontario marque le pas en créant un marché du carbone. Cette initiative encouragera les investissements visant à améliorer l'efficacité de notre infrastructure de transport. La circulation des véhicules représente 19 pour cent de toutes les émissions de CO2 au Canada. Établir une tarification sur les émissions convaincra les puissances de l'innovation de s'intéresser à les réduire. »

-- Kurtis McBride, chef de la direction, Miovision

« L'Association canadienne des carburants et ses membres appuient l'engagement du gouvernement de l'Ontario en vue de la mise en place d'une politique exhaustive sur les changements climatiques pour la province comprenant l'établissement d'une tarification du carbone. »

-- Peter Boag, président, Association canadienne des carburants 

« La première ministre, Mme Wynne, et le ministre de l'Environnement, M. Murray, ont mis de l'avant un plan ambitieux de lutte contre le changement climatique en Ontario. Nous sommes une association professionnelle qui encourage l'efficacité énergétique dont les membres s'efforcent de réduire les émissions de gaz à effet de serre et à ce titre, nous saluons l'annonce d'aujourd'hui comme une autre étape franchie dans la lutte contre le réchauffement de la planète. »

-- Fred Clare, vice-président (est du Canada), Association internationale des poseurs d'isolant et des travailleurs de l'amiante

« Les infirmières et infirmiers considèrent le climat comme un enjeu urgent pour la santé. Nous savons que les émissions de carbone sont les coupables et nous savons également que nous pouvons éviter une catastrophe environnementale en agissant immédiatement et rapidement pour réduire nos émissions. Une stratégie audacieuse et exhaustive, comprenant comme point central un système de tarification du carbone efficace, est essentielle pour protéger la totalité de l'écosystème et la vie elle-même. C'est la raison pour laquelle les infirmières et infirmiers applaudissent le gouvernement de l'Ontario qui fait preuve de leadership à l'échelle nationale et internationale en « décarbonisant » notre économie. Un bienfait immédiat pour la santé sera une amélioration considérable de la qualité de l'air. »

-- Dre Doris Grinspun, chef de la direction, L'Association des infirmières et infirmiers autorisés de l'Ontario

« Nous applaudissons l'Ontario qui va de l'avant et fixe une tarification sur le carbone. Un système de plafonnement et d'échange peut être un outil très efficace pour lutter contre les changements climatiques. À l'heure actuelle, il n'y a pas limite à la quantité d'émissions de carbone permises en Ontario. Le système de plafonnement et d'échange établit une limite sur cette pollution et génère des profits qui peuvent être investis dans les solutions dont nous avons besoin, comme l'énergie propre, les transports en commun et l'efficacité énergétique. Nous sommes impatients de travailler de concert avec la province sur la conception du système. »

-- Keith Brooks, directeur, Clean Economy Program, Environmental Defence

« Le plafonnement et la tarification du carbone constituent un élément essentiel d'un programme rigoureux et efficace sur les changements climatiques. Nous applaudissons l'Ontario pour cette étape cruciale dans sa transition vers une économie sobre en carbone et pour s'être engagé à collaborer avec d'autres administrations qui entreprennent des initiatives fermes. »

-- Nathaniel Keohane, vice-président de l'Environmental Defense Fund chargé du dossier du climat aux États-Unis

Contacts Médias

Partager

Tags

Environnement et énergie