Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario est la première province du Canada à fixer un objectif 2030 de réduction de la pollution par les gaz à effet de serre

Communiqué

L'Ontario est la première province du Canada à fixer un objectif 2030 de réduction de la pollution par les gaz à effet de serre

La nouvelle cible crée une dynamique favorable à une économie sobre en carbone

S'inscrivant dans ses mesures de lutte contre le changement climatique, l'Ontario est devenu la première province canadienne à établir un objectif de mi parcours relativement à la réduction des gaz à effet de serre pour 2030.

L'Ontario a déjà comme objectif de réduire la pollution par les gaz à effet de serre de 15 p. cent par rapport à ce qu'elle était en 1990 d'ici 2020, et de 80 p. cent d'ici 2050. Afin d'aider à atteindre ses cibles à long terme, la province se fixe un nouvel objectif de mi‑parcours visant à réduire ses émissions de 37 p. cent par rapport à ce qu'elles étaient en 1990 d'ici 2030. La province utilise l'année 1990 comme année de référence pour l'établissement de ses cibles. Cette procédure est commune dans la communauté internationale et s'aligne sur la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

L'action et le leadership de l'Ontario en matière de lutte contre le changement climatique contribuent à donner suite aux recherches scientifiques effectuées par le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat précisant que l'augmentation des températures mondiales pourrait franchir le seuil de dangerosité (deux degrés Celsius) si rien n'est fait. Le changement climatique endommage déjà notre environnement. Il est la cause de phénomènes météorologiques extrêmes comme des inondations et des sécheresses, et dans certaines régions, il nuit à notre capacité de cultiver des aliments. À court terme, il fera augmenter le coût des aliments et de l'assurance, sera nuisible pour la faune et la nature, et finira par rendre le monde inhospitalier pour nos enfants et petits-enfants.

Alors que le gouvernement fédéral devrait présenter l'objectif national de réduction des gaz à effet de serre pour le Canada aux Nations Unies dans les mois à venir, l'Ontario se joint à d'autres administrations infranationales -- notamment la Californie, le Québec et la Colombie-Britannique -- qui ont fixé ou sont en voie de fixer des objectifs de mi‑parcours visant à limiter le réchauffement planétaire à deux degrés Celsius. Ceci s'inscrit dans le prolongement des récentes mesures prises par l'Ontario, notamment l'annonce d'un programme de plafonnement et d'échange de droits d'émission, pour limiter les principales sources de pollution par les gaz à effet de serre, l'élimination des centrales à charbon et l'électrification et l'amélioration du réseau de train de banlieue de l'Ontario.

Lutter contre le changement climatique tout en préservant la compétitivité et la solidité des industries s'inscrit dans le plan économique du gouvernement pour l'Ontario. Ce plan à quatre volets vise à renforcer la province en effectuant le plus gros investissement de l'histoire de l'Ontario dans les infrastructures publiques, en investissant dans les talents et les compétences de la population, en créant un environnement dynamique et attrayant où les entreprises prospèrent, et en établissant un plan d'épargne sûr afin que chacun puisse se permettre de prendre sa retraite.

Faits en bref

  • Du 7 au 9 juillet 2015, l’Ontario accueillera un Sommet des Amériques sur le climat pour faire avancer une action concertée sur le changement climatique avant la Conférence des Parties qui aura lieu à Paris en décembre. Au cours du sommet, l’Ontario visera une action rigoureuse en matière de lutte contre le changement climatique avec d’autres partenaires provinciaux.
  • Le 13 avril 2015, l’Ontario a annoncé qu’il plafonnerait les principales sources de pollution par les gaz à effet de serre par la mise en œuvre d’un programme de plafonnement et d'échange des droits d'émission, qui sera lié aux programmes du Québec et de la Californie.
  • Selon les données tirées du rapport sur les émissions de gaz à effet de serre, l’Ontario a atteint son objectif 2014 de réduction des émissions de six pour cent par rapport à ce qu'elles étaient en 1990. Cette année, il communiquera une stratégie dans laquelle il décrira de quelle façon il prévoit atteindre ses objectifs de réduction des émissions de 2020 et de 2050 (15 p. cent et 80 p. cent par rapport à ce qu'elles étaient en 1990).
  • Le 8 décembre 2014, l’Ontario a signé une Déclaration commune sur le changement climatique avec la Californie, le Québec et la Colombie-Britannique, reconnaissant l’urgence de lutter contre le changement climatique et de collaborer en vue de l’atteinte des objectifs de mi parcours de réduction des gaz à effet de serre.
  • Les mesures prises par l’Ontario visant à fermer les centrales électriques alimentées au charbon, à électrifier et améliorer le réseau de train de banlieue de l’Ontario, à réduire l’usage des pesticides à des fins cosmétiques et à protéger 1,8 million d’acres de terre ont permis de réduire le nombre de journées de smog et d’assainir l’eau.

Ressources additionnelles

Citations

Glen R. Murray

« En fixant un objectif 2030 de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 37 p. cent par rapport à ce qu'elles étaient en 1990, l’Ontario envoie un signal clair au Canada et au reste du monde qu’il est déterminé à créer l’héritage durable d’un meilleur environnement et d’une économie sobre en carbone plus forte pour les générations futures. Il me tarde de travailler avec d’autres administrations, dont le gouvernement du Canada, dans leurs efforts d’élaboration de leurs propres engagements en matière de réduction de la pollution par les gaz à effet de serre. »

Glen R. Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Contacts Médias

  • Lucas Malinowski

    Bureau du ministre

    lucas.malinowski@ontario.ca

    416-212-7307

  • Kate Jordan

    Direction des communications

    kate.jordan@ontario.ca

    416-314-6666

  • Renseignements au public :

    direction des communications

    picemail@ontario.ca

    1 800 565-4923

Partager

Tags

Environnement et énergie