Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario interdit en permanence la production d'électricité à partir du charbon

Communiqué archivé

L'Ontario interdit en permanence la production d'électricité à partir du charbon

La province adopte une loi historique avant la tenue du sommet mondial sur les changements climatiques

Dans le cadre de la préparation de la Conférence des Parties des Nations Unies qui se tiendra à Paris, l'Ontario adoptait aujourd'hui une loi visant à interdire en permanence la production d'électricité à partir du charbon dans la province - une première en Amérique du Nord et une étape importante dans la lutte contre les changements climatiques.

La Loi sur l'abandon du charbon pour un air plus propre interdit aux nouvelles centrales et aux centrales existantes de brûler le charbon à la seule fin de produire de l'électricité. Elle établit des amendes maximales pour quiconque viole cette interdiction et précise les avantages pour la santé et l'environnement que présente l'inscription du caractère illégal de la production d'électricité à partir du charbon dans la législation.

Cette loi historique s'appuie sur le rôle de chef de file de l'Ontario en matière de changement climatique. L'année dernière, l'Ontario a fermé sa dernière centrale au charbon. La fermeture des centrales au charbon représente une des plus importantes initiatives de réduction des gaz à effet de serre en Amérique du Nord. Cette fermeture a permis de réduire annuellement les émissions de gaz à effet de serre de plus de 30 mégatonnes de gaz, ce qui équivaut à retirer sept millions de véhicules de nos routes. La fermeture des centrales au charbon a permis de réduire le nombre de journées de smog en Ontario de 53 en 2005 à zéro en 2015.

Le changement climatique n'est pas une menace lointaine, elle touche déjà les habitants de l'Ontario. Il est à l'origine de la dévastation de plusieurs collectivités, de la destruction de nombreuses maisons, entreprises et cultures et de l'augmentation des tarifs d'assurance. Le coût de l'inaction est bien trop élevé.

La fermeture des centrales au charbon et la réduction des émissions de gaz à effet de serre s'inscrivent dans le plan du gouvernement visant à renforcer l'Ontario. Ce plan comprend quatre volets : investir dans les talents et les compétences de la population, consentir le plus important investissement dans les infrastructures publiques de l'histoire de l'Ontario, créer un environnement dynamique et novateur qui permet aux entreprises de prospérer et établir un régime d'épargne-retraite sûr.

Faits en bref

  • L’Ontario publiera une stratégie de gestion du changement climatique qui établit des prévisions pour 2050 et décrit la vision de la province et ses objectifs en vue d’atteindre ses cibles de réduction des gaz à effet de serre et bâtir une économie prospère à faible empreinte carbone.
  • L’Ontario s’engage avec le secteur privé, des groupes environnementaux et les Premières Nations, à élaborer un programme de plafonnement et d’échange des droits d’émission.
  • En août 2007, l'Ontario a adopté le règlement sur l'arrêt de l'utilisation du charbon dans le cadre de la Loi sur la protection de l'environnement. Il interdit l'utilisation du charbon dans les centrales électriques autonomes existantes après le 31 décembre 2014.
  • En avril 2014, la production d'électricité à partir du charbon a été abandonnée avec succès dans toutes les centrales électriques de l'Ontario, soit 19 centrales au total. Plus de 90 % de l'électricité produite en Ontario provient maintenant de sources d'énergie propres comme l'énergie hydraulique, l'énergie nucléaire et les énergies renouvelables.

Ressources additionnelles

Citations

« L’interdiction des centrales au charbon est une véritable réussite et c’est avec fierté que je ferai part de cette décision aux chefs d’État mondiaux à l’occasion de la Conférence des Parties des Nations-Unies qui se tiendra à Paris la semaine prochaine. Les efforts que déploie la province sont essentiels afin de permettre au Canada de connaître un succès dans sa lutte contre les changements climatiques, alors que l’Ontario travaillera en étroite collaboration avec le nouveau gouvernement fédéral pour tirer pleinement profit de toutes les possibilités afin de poursuivre la réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie