Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Récipiendaires du Prix ministériel d'excellence environnementale 2015

Document d'information archivé

Récipiendaires du Prix ministériel d'excellence environnementale 2015

  1. Bernard Mayer, gestionnaire de la salubrité de l'eau pour la municipalité régionale de York, dirige une équipe de chercheurs qui étudient la météo et les conditions de l'eau afin de prédire les fermetures de plages - avant l'analyse des échantillons d'eau. Leur objectif est d'avertir les gens plus tôt des avis ou des fermetures avant qu'ils ne partent pour la plage. L'équipe crée des modèles prédictifs pour les plages publiques le long des rives du lac Simcoe.

  1. Cycle Toronto est un groupe de défense des droits des cyclistes qui s'attaque au changement climatique en soutenant le transport écologiquement durable et carboneutre. Le groupe soutient également une nouvelle infrastructure connectée de grande qualité qui aidera la population de Toronto à se déplacer en bicyclette en toute sécurité. La sécurité est le principal défi du cyclisme. Grâce à une plus grande sécurité, le nombre de cyclistes pourrait connaître une augmentation exponentielle. Cycle Toronto dispose de programmes visant à mobiliser ses 3 000 membres et plus ainsi que des milliers d'autres personnes au moyen de listes d'envoi et de campagnes dans les médias sociaux.
  2. Green Communities Canada promeut l'innovation dans la gestion des eaux pluviales par les collectivités à l'échelle de l'Ontario au moyen du programme RAIN Community Solutions (Solutions communautaires à la gestion de la pluie). Ce programme encourage l'utilisation d'un pavé perméable qui absorbe l'eau, de barils pour recueillir la pluie, de jardins, et de rigoles de drainage, ainsi que l'amélioration de la forêt urbaine afin de détourner des milliers de litres d'eau de pluie des systèmes d'égout pluviaux. RAIN fait la promotion de trois messages simples au sujet de l'eau de pluie : ralentissez-la, infiltrez-la et gardez-la propre.
  3. GreenBug Energy Inc. réalise des projets de mini centrales hydroélectriques pour les barrages de basse chute, généralement détenus par des fermes, des municipalités et des offices de protection de la nature. Ces projets de production d'énergie respectueux de l'environnement contribuent à réduire les émissions de gaz à effet de serre et ils facilitent le passage des poissons. On s'attend ainsi à ce que le projet de centrale électrique de GreenBug Energy à Big Creek dans le comté de Norfolk produise suffisamment d'électricité pour alimenter 38 résidences.
  4. NOVA Chemicals Corporation dans la région de Sarnia-Lambton a récemment converti ses installations de Corunna pour utiliser du gaz naturel local au lieu du pétrole. Ce projet utilisera considérablement moins d'énergie pour fabriquer de l'éthylène - un hydrocarbure. Cette conversion réduira les émissions de dioxyde de soufre, d'oxyde d'azote et de dioxyde de carbone des installations. Elle les positionne ainsi pour une compétitivité à long terme tout en atteignant les objectifs et les cibles en matière d'environnement et de durabilité.
  5. ÉcoÉcoles de l'Ontario a aidé des écoles de tout l'Ontario à devenir des chefs de file en matière de durabilité grâce à son programme d'éducation et de certification environnementale destiné aux élèves du jardin d'enfants jusqu'à la 12e année. Ce programme aide les écoles à acquérir des connaissances écologiques et à développer des pratiques environnementales afin de devenir écologiquement responsables et de réduire leur empreinte environnementale. En tout, 1 765 écoles de 52 conseils scolaires sont ainsi devenues des ÉcoÉcoles certifiées, ce qui représente 36 pour cent de toutes les écoles de l'Ontario, servant plus de 882 000 élèves.
  6. Sustainability CoLab bâtit une économie durable dans des villes partout en Ontario. Les membres du réseau CoLab aident les entreprises à prospérer en réduisant leurs impacts environnementaux. Huit organismes communautaires font partie du réseau CoLab et leurs membres habilitent les entreprises locales à mesurer leurs émissions de carbone, à se fixer des objectifs concrets, à élaborer des plans d'action et à rendre compte des progrès accomplis. Jusqu'à présent, le réseau Co-Lab a contribué à réduire les émissions de gaz à effet de serre de 29 028 tonnes, ce qui équivaut à retirer 6 111 voitures des routes.
  7. Le Toronto Atmospheric Fund (TAF) et la Toronto Community Housing Corporation (TCHC) collaborent pour mettre en œuvre des rénovations énergétiques, sanitaires et de confort dans sept immeubles de la TCHC. Ce projet démontre que des rénovations énergétiques, sanitaires et de confort, comme des fenêtres à double vitrage, des robinets et des toilettes à débit réduit, des réfrigérateurs à rendement élevé, des fournaises et de l'équipement destiné à surveiller la qualité de l'air, peuvent réduire les coûts d'énergie tout en s'attaquant à d'urgentes priorités en matière de renouvellement des immobilisations. On prévoit que ces rénovations réduiront de 22 pour cent les émissions de gaz à effet de serre.
  8. La Ville de Perth et Bishop Water Technologies utilisent une technologie innovatrice appelée Geotube pour traiter les résidus de l'usine de traitement des eaux usées de la ville de Perth. Ce projet permet d'éliminer le rejet de matières solides dans la rivière Tay et conserve la capacité des étangs de stabilisation de la municipalité. Ce système est moins coûteux que les systèmes traditionnels. Les résidus ainsi traités peuvent être réutilisés en tant que couche de couverture et dans les travaux de construction.
  9. L'initiative Clean Air Community de l'Université d'Ottawa permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 33 100 tonnes en mettant à niveau l'infrastructure afin de réduire la consommation de gaz naturel et d'électricité sur le campus. Le campus favorise également la marche et l'utilisation des transports en commun, ce qui réduit encore davantage son empreinte carbone.

Mentions honorables :

  • L'Université McMaster réduit d'environ 20 pour cent sa demande en électricité aux heures de pointe en augmentant la conservation de l'énergie dans ses installations à forte consommation d'énergie et en sensibilisant la communauté du campus à la conservation de l'énergie et à la durabilité.
  • Norjohn Contracting and Paving a réalisé un projet de réfection durable d'une route dans le comté de Haldimand en utilisant plus de matériaux recyclés et moins de matières premières qu'un projet typique de réfection de route. Ce projet a utilisé plus de 33 000 tonnes de matériaux recyclés, 53 000 tonnes d'agrégats vierges et 372 tonnes d'émulsion de bitume. Il s'est également traduit par une économie nette de 6,6 millions de mégajoules d'énergie.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie