Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le Plan d'action contre le changement climatique et le gaz naturel renouvelable

Document d'information archivé

Le Plan d'action contre le changement climatique et le gaz naturel renouvelable

Le Plan d'action contre le changement climatique aidera l'Ontario à réduire autant que possible la pollution par les gaz à effet de serre provenant des secteurs du transport, de l'industrie et du bâtiment grâce à l'utilisation de sources de carburant plus propres.

Le gaz naturel renouvelable est un combustible sobre en carbone qui ne contribue pas aux émissions de carbone dans l'atmosphère. Il est totalement interchangeable avec le gaz naturel classique et utilise la même infrastructure. La province collaborera avec des entreprises de services publics pour explorer des possibilités d'injecter de l'hydrogène provenant de sources d'énergie renouvelable dans le circuit du gaz naturel pour le rendre encore plus propre pour l'environnement.

Le méthane dégagé par les sites d'enfouissement, le contenu des bacs verts recueilli par les municipalités, les résidus agricoles, le fumier de bétail, les déchets de fabrication des produits alimentaires et des boissons, les usines de traitement des eaux usées, les déchets forestiers et d'autres sources peut être renouvelé et directement substitué au gaz naturel classique.

À l'heure actuelle, la combustion du gaz naturel et les émissions des bâtiments attribuables à la production d'électricité à partir de carbone représentent 24 pour cent de la pollution atmosphérique à l'origine de changements climatiques en Ontario. Compte tenu de la croissance démographique et économique de notre province, les émissions de gaz à effet de serre attribuables au secteur du bâtiment en Ontario augmentent sans cesse chaque année, et rien n'indique la fin de cette tendance. Faute de mesures dans ce secteur, nous allons perdre la bataille engagée pour réduire les émissions de carbone dans l'ensemble de notre économie.

Investir dans le gaz naturel

Dans le cadre du Plan d'action contre le changement climatique, l'Ontario investit en quatre ans jusqu'à 100 millions de dollars tirés du produit du programme de plafonnement et d'échange pour soutenir l'adoption d'exigences en matière de contenu renouvelable du gaz naturel, et accorder un appui pour encourager l'utilisation de gaz naturel plus propre et renouvelable dans les secteurs de la production industrielle, des transports et du bâtiment. Le gouvernement consultera des parties prenantes de l'industrie au sujet de la mise en place de ces exigences.

L'Ontario a également l'intention d'investir environ 20 millions de dollars en quatre ans pour faire l'essai de solutions visant à réduire les émissions attribuables au transport et au mouvement des marchandises en encourageant l'utilisation de gaz naturel renouvelable obtenu par la « digestion » des matières agricoles et des déchets alimentaires. La province a également l'intention de mettre en place un programme de partage des coûts pour faciliter la production de gaz naturel renouvelable, la mise en place de systèmes de ravitaillement en carburant, la conversion au gaz naturel des parcs de véhicules, ce qui aura pour effet de réduire rapidement et économiquement la pollution causée par les gaz à effet de serre.

 De plus, l'Ontario investira jusqu'à 170 millions de dollars en quatre ans dans le nouveau Programme de promotion des véhicules utilitaires écologiques pour accorder des incitatifs aux entreprises admissibles désireuses d'acquérir des véhicules et des technologies utilitaires à faibles émissions de carbone afin de réduire les émissions, soit des camions électriques et au gaz naturel, des dispositifs aérodynamiques et des dispositifs anti-ralenti ainsi que des appareils de réfrigération électriques pour remorques.

En investissant jusqu'à 100 millions de dollars en quatre ans, la province a l'intention de collaborer avec l'Ontario Trucking Association, Union Gas, Enbridge et d'autres partenaires pour mettre en place un réseau de postes de ravitaillement en gaz naturel et en carburants à faible teneur en carbone ou carboneutres. Le gouvernement collaborera avec des entreprises de services publics pour faire en sorte que la teneur en biogaz récupéré du carburant augmente avec le temps afin d'atténuer davantage l'empreinte carbone de ce carburant de substitution. Le gaz naturel a une teneur en carbone inférieure à celle du carburant diesel, et sa combustion produit moins d'émissions et, de ce fait, cause moins de pollution atmosphérique locale.

Poursuivre les engagements existants

L'Ontario s'est déjà engagé à créer un Prêt pour l'accès au gaz naturel de 200 millions de dollars et une Subvention pour l'accès au gaz naturel et le développement économique  de 30 millions de dollars afin d'aider un plus grand nombre de collectivités, y compris les régions rurales et éloignées de la province, à disposer de l'infrastructure nécessaire pour se convertir à une source d'énergie potentiellement plus propre et plus économique, ce qui se traduira pour les consommateurs résidentiels et industriels par une diminution de leurs factures d'électricité.

Expansion du gaz dans les régions rurales

En plus des mesures proposées dans le cadre du Plan d'action contre le changement climatique, l'Ontario continue d'investir dans l'expansion de l'accès au gaz naturel pour s'assurer que le secteur agroalimentaire de la province, de même que les collectivités rurales continuent d'avoir accès à des sources énergétiques modernes, abordables et fiables. Cette initiative favorisera la croissance économique et la création d'emplois partout dans notre province.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie