Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario adopte la nouvelle Loi favorisant un Ontario sans déchets.

Communiqué

L'Ontario adopte la nouvelle Loi favorisant un Ontario sans déchets.

La province adopte une loi visant à augmenter le recyclage, à créer de l’emploi et à lutter contre les changements climatiques

L'Ontario a adopté aujourd'hui une nouvelle loi qui permettra de détourner plus de matières des sites d'enfouissement, de créer de l'emploi et de contribuer à la lutte contre les changements climatiques.

Actuellement, l'Ontario produit trop de déchets et ne recycle pas assez. Plus de huit millions de tonnes de déchets se retrouvent chaque année dans les sites d'enfouissement. Puisque les quantités de déchets enfouis se sont accrues, le total des émissions de gaz à effet de serre provenant des déchets ontariens a augmenté de 25 pour cent de 1990 à 2012.

Afin de détourner plus de déchets des sites d'enfouissement, la province a adopté la Loi favorisant un Ontario sans déchets, qui :

  • favorisera l'innovation dans les processus de recyclage et obligera les producteurs à assumer la pleine responsabilité de leurs produits et emballages;
  • permettra de réduire les coûts du recyclage et offrira aux consommateurs des options de recyclage plus pratiques;
  • contribuera à lutter contre les changements climatiques en réduisant la pollution par les gaz à effet de serre découlant de l'enfouissement des matières pouvant être recyclées ou transformées en compost;
  • entraînera la refonte de Réacheminement des déchets Ontario (en anglais seulement) pour en faire l'Office de la productivité et de la récupération des ressources, un important organisme de surveillance qui profitera de pouvoirs renouvelés en matière d'application de la loi et de conformité et qui assurera la supervision de la nouvelle approche et des programmes de réacheminement des déchets existants jusqu'à ce que la transition soit terminée.

La province terminera l'ébauche de sa Stratégie pour un Ontario sans déchets : Vers une économie circulaire dans les trois mois suivant l'entrée en vigueur de la loi. La stratégie illustre la vision de l'Ontario pour un avenir sans déchets ainsi qu'une proposition de plan pour mettre en œuvre la loi.

L'exploitation des déchets en tant que ressource s'inscrit dans le plan économique du gouvernement, qui vise à favoriser l'essor de l'Ontario et à concrétiser sa principale priorité, à savoir stimuler l'économie et créer des emplois. Ce plan en quatre volets consiste à investir dans les talents et les compétences de la population, tout en aidant plus de gens à obtenir ou à créer les emplois de demain en élargissant l'accès à des études collégiales et universitaires de haute qualité. De plus, le plan fait le plus important investissement dans I'infrastructure publique de I'histoire de I'Ontario et investit dans une économie sobre en carbone guidée par des entreprises innovatrices, à forte croissance et axées sur I'exportation. Ce plan aide également la population ontarienne active à bénéficier d'une retraite plus sûre.

Faits en bref

  • Pour chaque tranche de 1 000 tonnes de déchets détournée des sites d’enfouissement, sept emplois à temps plein sont créés, ce qui correspond à 360 000 $ de salaires (plus élevés que la moyenne provinciale) et à 711 000 $ de PIB.
  • Au Canada, on estime à environ un milliard de dollars la valeur des ressources envoyées aux sites d’enfouissement chaque année.
  • La Loi favorisant un Ontario sans déchets pourrait permettre d’éliminer les organismes de financement industriels comme la Société de gestion des pneus usagés de l’Ontario et Ontario Electronic Stewardship.
  • Le programme des boîtes bleues est offert à environ 95 % des foyers ontariens et permet de détourner des sites d’enfouissement environ 65 pour cent des papiers imprimés et emballages qui se retrouvent dans les zones résidentielles.

Ressources additionnelles

Citations

Glen R. Murray

« L’Ontario emprunte une nouvelle avenue très stimulante en ce qui concerne la gestion des déchets dans la province. La Loi favorisant un Ontario sans déchets est un important pas en avant dans la création d’une économie circulaire — système dans lequel les produits ne sont jamais éliminés, mais récupérés et réutilisés ou recyclés pour en faire de nouveaux produits. Une gestion plus efficace de nos ressources profitera aux Ontariens et Ontariennes, à notre environnement et à notre économie, en plus de soutenir nos efforts dans la lutte aux changements climatiques. »

Glen R. Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Contacts Médias

Partager

Tags

Environnement et énergie