Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Les mesures prises par l'Ontario dans la lutte contre le changement climatique améliorent la qualité de l'air

Bulletin archivé

Les mesures prises par l'Ontario dans la lutte contre le changement climatique améliorent la qualité de l'air

La province publie le Rapport 2015 sur la qualité de l’air

La population de l'Ontario respire aujourd'hui un air plus propre qu'il y a dix ans, grâce aux mesures prises par la province pour réduire la pollution et lutter contre le changement  climatique. 

Les données du Rapport 2015 sur la qualité de l'air en Ontario rendu public aujourd'hui montrent une diminution importante des polluants à l'origine du smog dans l'air de la province. Ces améliorations dans la qualité de l'air découlent d'une part des nouvelles conditions imposées à l'industrie et qui ont permis de réduire les émissions et d'autre part, de l'élimination des centrales au charbon et de la mise en oeuvre du programme d'analyse des émissions Air pur.

Aucun avertissement de smog n'a été émis en 2015, comparativement à 2005 où il y a eu 53 jours de smog. D'après la Cote air-santé, la qualité de l'air dans la province s'est maintenue dans la catégorie de risque faible 90 pour cent de l'année en 2015.

L'Ontario continue à améliorer la qualité de l'air, en adoptant notamment de nouvelles règles et conditions visant à limiter la pollution atmosphérique attribuable aux émetteurs industriels. Mentionnons les mesures suivantes :

Un air sain est essentiel à la santé humaine et à la santé de l'environnement. Protéger la qualité de l'air, réglementer les contaminants atmosphériques de source industrielle et soutenir la technologie propre et l'innovation fait partie du plan de l'Ontario visant à protéger l'environnement, à créer des emplois, à stimuler notre économie et à améliorer la vie quotidienne de notre population

Faits en bref

  • Les normes techniques qui réduiront les émissions industrielles dans les industries pétrolière et pétrochimique entreront en vigueur en janvier 2018.
  • Les normes techniques proposées destinées à réglementer la pollution atmosphérique dans le secteur minier sont accessibles au public sur le Registre environnemental pour examen et commentaires pour une période de 60 jours ayant débuté le 20 avril 2017.
  • Le Rapport sur la qualité de l’air de l’Ontario, publié chaque année, contient des renseignements détaillés sur la qualité de l’air dans la province.
  • En 2015, les relevés des 39 stations de surveillance de la Cote air-santé respectaient les critères de l’Ontario pour l’air extérieur en ce qui concerne de dioxyde d’azote, le monoxyde de carbone et le dioxyde de soufre pendant toute l’année.
  • Depuis 2006, les stations de surveillance de la province ont mesuré une diminution des concentrations des polluants suivants, sources de smog : dioxyde d’azote, 32 pour cent; dioxyde de soufre, 48 pour cent; monoxyde de carbone : 53 pour cent; et particules fines : 31 pour cent.
  • Le rapport de 2015 est le 45e rapport annuel sur la qualité de l’air de l’Ontario.

Ressources additionnelles

Citations

« Ce rapport confirme que les mesures prises par l’Ontario pour réduire la pollution sont efficaces. Nous avons été témoins de progrès importants au cours des 10 dernières années et nous sommes déterminés à faire davantage pour améliorer la qualité de l'air et assurer un environnement plus sain et plus propre, maintenant et pour les générations à venir. »

Glen Murray

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie