Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le marché du carbone Québec-Californie-Ontario, une puissante collaboration nord-américaine

Déclaration archivé

Le marché du carbone Québec-Californie-Ontario, une puissante collaboration nord-américaine

La présidente du California Air Resources Board, Mme Mary D. Nichols, la ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, Mme Isabelle Melançon, et le ministre de l'Environnement et de l'Action en matière de changement climatique de l'Ontario, M. Chris Ballard, sont heureux d'annoncer les résultats de la première vente aux enchères conjointe tenue le 21 février dernier et dont les résultats ont été dévoilés aujourd'hui.

Ces représentants des deux provinces canadiennes les plus importantes et de l'État américain le plus peuplé ont souligné l'esprit de collaboration hors pair des trois partenaires qui a mené à la liaison de leurs marchés respectifs et à la tenue de cette première vente aux enchères conjointe. Les trois gouvernements sont convaincus que cette relation productive et que la lutte qu'ils mènent contre les changements climatiques encourageront et inciteront d'autres gouvernements en Amérique du Nord et ailleurs dans le monde à suivre leur exemple.

Citations

« La présente vente aux enchères marque le début d’une nouvelle ère dans la lutte mondiale contre les changements climatiques. La Californie, le Québec et, maintenant, l’Ontario, trois gouvernements « infranationaux » représentant une population de 61 millions de personnes et un produit intérieur brut (PIB) combiné équivalant à la quatrième économie au monde, ont mené à bonne fin l’arrimage de leurs programmes respectifs, lesquels s’attaquent aux gaz contribuant aux changements climatiques, afin d’atteindre des cibles ambitieuses en matière de climat. Voilà un autre exemple de provinces, d’États et de régions tournés vers l’avenir qui prennent des mesures efficaces aujourd’hui pour faire face aux changements climatiques qui nous menacent. »

Mary D. Nichols

présidente du California Air Resources Board

« Devant ce grand enjeu global qu’est la lutte contre les changements climatiques, la coopération est essentielle. L’arrivée de l’Ontario dans ce marché du carbone, déjà le plus grand en Amérique du Nord, renforce sa performance économique et environnementale, et ce n’est pas fini! D’autres partenaires s’y intéressent et songent à s’y greffer. Le marché du carbone, couplé aux multiples initiatives mises en œuvre localement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, diminuer les risques et contrer les conséquences des changements climatiques, sont des mesures porteuses pour la protection de l’environnement et le développement durable de nos économies respectives. Il nous fait progresser concrètement vers notre objectif de réduction d’émissions de GES pour un nouveau Québec plus prospère, plus égalitaire, plus vert. »

Isabelle Melançon

ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

« En se joignant au plus grand marché du carbone de l’Amérique du Nord, l’Ontario s’assure que ses citoyens et ses entreprises soient en mesure de réduire les émissions de gaz à effet de serre au plus bas coût possible. L’Ontario a choisi le système de plafonnement et d’échange de droits d’émission comme mécanisme de tarification du carbone, un système que le Commissaire à l’environnement de l’Ontario a décrit comme le meilleur de sa catégorie, et ce, pour trois principales raisons. D’abord, il garantit la réduction d’émissions en assujettissant à un plafond absolu le volume de gaz à effet de serre polluants libéré dans l'atmosphère. En outre, tous les revenus provenant du marché du carbone sont investis dans des solutions écologiques afin d’aider les gens à atténuer leur empreinte de carbone. Enfin, et c’est le point le plus important, il permet d’abaisser les coûts pour les citoyens de l’Ontario. Ensemble, avec le Québec et la Californie, nous prendrons les devants dans la lutte contre les changements climatiques. Cet enjeu mondial requiert une action collective, maintenant. »

Chris Ballard

ministre de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie