Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs

Déclaration

Déclaration du ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs

Le ministre Phillips a publié aujourd'hui la déclaration suivante en réponse à l'avis de renvoi sur la validité constitutionnelle de la Loi sur la tarification de la pollution causée par les gaz à effet de serre au niveau fédéral :

« La dernière élection a été un référendum décisif sur la taxe carbone. La population s'est fait entendre clairement : L'Ontario ne peut pas se permettre une taxe sur le carbone.

C'est pourquoi notre gouvernement a agi rapidement pour présenter la Loi annulant le programme de plafonnement et d'échange qui, si elle est votée, permettra de réduire le prix de l'essence et de faire économiser à la famille moyenne 260 $ par année.

Notre gouvernement a aussi promis d'utiliser tous les outils à sa disposition pour contester l'autorité du gouvernement fédéral et son intention d'imposer une taxe sur le carbone à la population de l'Ontario.

Aujourd'hui marque une étape importante dans ces efforts, car les Ontariens et les Ontariennes ont maintenant un calendrier précis de la procédure qui sera portée devant les tribunaux.

Notre gouvernement a promis à la population de l'Ontario d'alléger son fardeau, de rendre la vie plus abordable et d'améliorer les conditions favorables à la création d'emplois dans notre province. Il s'agit d'une promesse que nous tiendrons. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie