Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Refonte du programme Air pur Ontario

Document d'information

Refonte du programme Air pur Ontario

La qualité de l'air de l'Ontario s'est améliorée grâce aux réductions importantes des émissions provenant de toutes les sources de pollution, y compris les émissions rejetées par les véhicules.

Par le passé, le programme Air pur Ontario pour véhicules légers a réduit la pollution automobile de façon efficace. De plus, les normes antipollution et les progrès technologiques de l'industrie automobile se sont nettement améliorés depuis l'instauration du programme en 1999.

Il en résulte que de moins en moins de véhicules de passagers échouent à l'analyse des émissions. Ainsi, 16 % des véhicules échouaient en 1999, mais seulement 5 % en 2017. Cette tendance devrait continuer à mesure que de nouveaux modèles de véhicules prendront la route.

Comme l'a indiqué la vérificatrice générale en 2012 dans l'audit de l'optimisation des ressources d'Air pur Ontario : « ...les émissions ont été réduites d'une quantité sans cesse croissante de 1999 à 2007. »

La vérificatrice générale a précisé que, avant le programme Air pur Ontario, les véhicules étaient la source principale des émissions de monoxyde de carbone et d'oxydes d'azote produites dans la province. De 1998 à 2010, le secteur des véhicules automobiles affichait chaque année pour chacun de ces polluants la réduction des émissions la plus marquée ou la deuxième en importance. Les émissions totales des véhicules ont baissé de plus de 50 % durant cette période.

De plus, la vérificatrice générale a souligné que l'attrition du parc de vieux véhicules, l'introduction de véhicules équipés de technologies plus efficaces pour réduire les émissions et l'amélioration des carburants sont des facteurs ayant contribué considérablement à la réduction des émissions provenant des véhicules légers.

Réduction des coûts

L'annulation du programme Air pur Ontario fera économiser aux contribuables de l'Ontario plus de 40 millions de dollars annuellement.

Analyse des émissions dans d'autres compétences

Actuellement, l'Ontario est la seule compétence au Canada dotée d'un programme d'analyse des émissions et de mise au point pour les véhicules légers.

La Colombie-Britannique a mis fin à son programme obligatoire d'analyse des véhicules légers en 2014 après avoir déterminé que les véhicules ne constituaient plus la principale source de polluants. Cette province a ensuite réorienté ses ressources vers des activités d'inspection et d'exécution ciblant les véhicules lourds sur la route.

Un nouveau programme ciblera les véhicules lourds

Les émissions provenant des véhicules lourds n'ont pas baissé aussi rapidement, notamment à cause de normes d'émission moins strictes et d'un taux de remplacement plus lent des véhicules anciens polluants. Les véhicules lourds restent une source importante d'oxydes d'azote, polluant à l'origine du smog, et de fines particules, agents cancérogènes qui causent des troubles cardiaques et des maladies pulmonaires.

Le changement proposé au programme Air pur Ontario réorientera les efforts vers les véhicules lourds et prévoit le recouvrement intégral des coûts pour le gouvernement. Il permettra d'obtenir de meilleurs résultats pour l'environnement à un coût global plus bas, offrant une utilisation optimale de l'argent des contribuables.

Renseignements pour les médias

  • Andrew Brander

    Bureau du ministre

    416 314-6743

  • Gary Wheeler

    Ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs

    416 314-6666

Partager

Sujets

Gouvernement