Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures pour améliorer la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition

Communiqué

L'Ontario prend des mesures pour améliorer la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition

Le gouvernement sollicite les observations du public pour accroître l’efficacité du programme tout améliorant le sort des espèces

Le gouvernement travaille pour la population de l'Ontario en réaffirmant son engagement à protéger les espèces en péril et leur habitat.

Comme il est précisé dans son plan environnemental élaboré en Ontario, le gouvernement met en place des mesures rigoureuses pour protéger les espèces en péril tout en continuant à travailler avec les organismes de protection de la nature, les entreprises, les communautés autochtones et le public pour améliorer l'efficacité du programme. Dans un premier temps, la province entreprend un examen de la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition.

« Dans le cadre des engagements que renferme notre plan environnemental élaboré en Ontario, nous menons des consultations afin d'améliorer l'efficacité des mesures de protection environnementales dans le but de parvenir à une approche équilibrée entre un environnement sain et une économie saine », a déclaré Rod Phillips, ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs. « Durant les dix années depuis la mise en oeuvre de la Loi, nous avons eu des commentaires à propos de ce qui fonctionnait bien et de ce qui pouvait être amélioré. »

Un document de travail a été affiché sur le Registre environnemental pour une période de consultation de 45 jours où le public, les communautés et les groupes autochtones, les organismes de protection de la nature et les entreprises sont invités à faire entendre leur voix sur la façon dont la province peut améliorer le sort des espèces en péril tout en réduisant le fardeau et en augmentant l'efficacité pour les entreprises.

L'examen et le document de travail seront axés sur ce qui suit :

  • Renforcer la capacité du gouvernement de faire respecter les règlements pris en application de la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition;
  • Faire en sorte que les évaluations aux fins de l'inscription sur la liste des espèces en péril en Ontario soient fondées sur les plus récentes données scientifiques;
  • Simplifier les approbations et les processus connexes;
  • Maintenir une surveillance gouvernementale efficace;
  • Accroître la transparence entourant l'inscription des espèces sur la liste des espèces en péril en Ontario.

La réaffirmation de notre engagement envers la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition fait partie du plan environnemental élaboré en Ontario du gouvernement pour protéger notre air, nos terres et notre eau, prévenir et réduire la production de déchets et d'ordures, aider les Ontariennes et Ontariens à continuer à faire leur part pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, et renforcer la résilience des collectivités et des familles face au changement climatique. Le plan aidera aussi à protéger l'Ontario tel que nous le connaissons et l'aimons pour que nous puissions continuer à profiter de la beauté de sa nature et de collectivités fortes, aujourd'hui et dans le futur.

Faits en bref

  • L’année 2018 a marqué le 10e anniversaire de la Loi de 2007 sur les espèces en voie de disparition en Ontario.
  • L’Ontario abrite plus de 30 000 espèces de plantes, d’insectes, de poissons et d’animaux sauvages.
  • Il y a 243 espèces faisant partie de la liste des espèces en péril en Ontario.
  • Les projets subventionnés par la province ont contribué à la restauration d’approximativement 48 950 hectares d’habitat pour les espèces en péril.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement