Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario élabore une feuille de route pour appuyer l'innovation en matière de produits compostables dans un plan d'attaque contre les déchets plastiques

Communiqué

L'Ontario élabore une feuille de route pour appuyer l'innovation en matière de produits compostables dans un plan d'attaque contre les déchets plastiques

Groupe de travail établi pour fixer des règles claires pour les produits et emballages compostables et pour élargir les programmes de bacs verts

TORONTO — L'Ontario protège ce qui importe le plus en continuant à s'attaquer au grave problème de la pollution et des déchets plastiques qui encombrent de plus en plus nos parcs, nos routes, nos lacs et nos rivières.

C'est pour cela que nous lançons un Groupe de travail technique sur les produits compostables, composé d'experts des municipalités, de l'industrie et du secteur de la gestion des déchets afin de fixer des règles claires pour les matières des emballages compostables et pour s'assurer que ces matières sont acceptées par les programmes de bacs verts existants et en cours de mise en œuvre dans toute la province.

« Nous savons que les Ontariens veulent utiliser plus de matières respectueuses de l'environnement et réduire la quantité de déchets plastiques, a déclaré Rod Phillips, ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs. En collaborant avec les municipalités, les fabricants de produits et les installations de compostage privées, nous forgerons un consensus autour des exigences et nous fixerons des règles claires pour les produits et les emballages compostables pour nous assurer qu'ils ne se retrouvent pas dans les sites d'enfouissement et qu'ils sont acceptés dans les programmes de bacs verts. »

L'Ontario reconnaît que la solution pour réduire les déchets plastiques dans nos collectivités consiste notamment à inciter les fabricants de produits et d'emballages à innover et à remplacer les articles qui deviennent souvent des déchets plastiques, comme les dosettes de café, les couverts de table, les tasses et les contenants à emporter. Les produits et les emballages compostables, comme les dosettes de café compostables, sont une innovation de ce type et elles sont déjà disponibles en Ontario, mais elles ne sont pas acceptées actuellement dans la majorité des programmes municipaux de bacs verts et sont souvent redirigées vers les sites d'enfouissement.

« Cette action est essentielle pour inciter les fabricants à remplacer plus de produits en plastique par des produits compostables, a ajouté le ministre Phillips. Nous offrirons aux Ontariens un plus grand nombre de possibilités de faire leur part pour réduire les déchets, chez eux, au travail ou en déplacement. »

Le groupe de travail se réunira cet été afin de formuler au gouvernement des recommandations sur les exigences provinciales à appliquer aux produits et aux emballages compostables.

Établir des règles claires en faveur des produits et des emballages compostables est un engagement clé du plan environnemental élaboré en Ontario pour s'attaquer au problème des déchets plastiques et pour préserver la propreté et la beauté de notre province pour les générations actuelles et à venir.

Faits en bref

  • Le taux de réacheminement global de l’Ontario est figé à 30 pour cent depuis 15 ans.
  • Il y a plus de 90 programmes de bacs verts municipaux en Ontario.
  • En Ontario, les déchets alimentaires et organiques sont traités soit dans des installations de compostage, soit dans des installations de digestion anaérobie. Ces installations créent de précieux produits finis, comme le compost ou le digestat, qui sont des amendements de qualité qui contribuent à la santé du sol, stimulent la croissance des cultures et améliorent le stockage du carbone.
  • Certains produits étiquetés comme étant compostables ne sont, en fait, pas acceptés dans de nombreux programmes de bacs verts de l’Ontario, pour diverses raisons, et sont redirigés vers les sites d’enfouissement.
  • Vendredi dernier, l’Ontario a engagé David Lindsay comme conseiller spécial en matière de recyclage et de déchets plastiques. Ce dernier remettra le mois prochain un rapport sur les moyens à employer pour améliorer le recyclage, réduire les déchets aboutissant dans les sites d’enfouissement et la pollution plastique, tout en veillant à ce que les producteurs sont responsables de leurs emballages.
  • l’Ontario a publié un document de travail sur le Registre environnemental intitulé Réduire les déchets dans nos collectivités, entre le 6 mars et le 20 avril 2019, et a reçu plus de 18 000 commentaires qui sont actuellement examinés afin d’orienter les prochaines étapes.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement