Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures pour protéger la qualité de l'eau des lacs

Communiqué

L'Ontario prend des mesures pour protéger la qualité de l'eau des lacs

La province fournit des directives visant à appuyer une industrie piscicole forte et durable

HANOVER - Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures pour protéger la qualité de l'eau des lacs de l'Ontario, tout en appuyant la durabilité environnementale du secteur piscicole, dans le cadre de l'engagement pris dans son Plan environnemental pour l'Ontario visant à garder l'eau propre et saine.

L'Ontario a publié un document d'orientation sur la pisciculture en cage dans les lacs qui contribue à fournir une certitude commerciale et ouvre la voie à des investissements à long terme dans ce secteur. Le document établit des objectifs provinciaux de qualité d'eau et de sédiments en ce qui concerne l'emplacement, la taille et la gestion des fermes piscicoles.

Jeff Yurek, ministre de l'Environnement, de la Protection de la nature et des Parcs, et Mike Harris, adjoint parlementaire au ministre des Richesses naturelles et des Forêts, ont rencontré RJ Taylor, copropriétaire de Cedar Crest Trout Farms, à Hanover, aujourd'hui pour parler de la politique provinciale liée à la pisciculture et la contribution de cette industrie à l'économie de l'Ontario.

« Le secteur piscicole de l'Ontario crée des emplois et apporte la prospérité aux collectivités rurales et du Nord, et aux communautés autochtones de tout l'Ontario, a déclaré le ministre Yurek. Ces directives apporteront clarté et certitude en matière d'investissement. Il s'agit d'un pas important vers la réduction des obstacles à l'essor de cette industrie qui lui permettra de continuer à fournir des aliments de qualité, à protéger les eaux et à renforcer l'économie de la province pour des années à venir. »

« Grâce aux pisciculteurs de l'Ontario, nous savourons plus de 100 millions de repas de truite chaque année en Ontario. La pisciculture crée des emplois et favorise la prospérité des collectivités rurales et du Nord, ainsi que des communautés autochtones de l'Ontario, a ajouté RJ Taylor, copropriétaire de Cedar Crest Trout Farms. Nos fermes piscicoles sont certifiées et reconnues dans le monde pour leurs pratiques exemplaires en matière de gestion environnementale. Nous sommes ravis que le gouvernement de l'Ontario appuie les pisciculteurs de l'Ontario et les aide à créer des emplois, à stimuler l'économie et à nourrir la population de la province. » 

« Il est important, à la fois pour les familles et l'économie de l'Ontario, que notre industrie piscicole locale soit saine, a poursuivi John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts. Cette politique protège les populations abondantes de poissons sauvages de l'Ontario et appuie l'industrie piscicole en cage. »

« Les entreprises comme Cedar Crest Trout Farms fournissent des produits alimentaires de qualité à la population de l'Ontario et offrent de nouveaux débouchés économiques dans la région et la province. Je suis donc ravi que le gouvernement appuie notre entreprise locale et l'industrie piscicole. Je suis enthousiaste à l'idée que nous puissions développer cette industrie, créer des emplois et renforcer l'économie » a conclu Bill Walker, député de Bruce-Grey-Owen Sound.

Protéger et rétablir la qualité de l'eau des lacs de la province sont des objectifs du Plan environnemental pour l'Ontario qui vise à assurer à la fois un environnement sain et une économie prospère, à protéger la nature sauvage et à promouvoir des collectivités fortes aujourd'hui et demain.

Faits en bref

  • Cedar Crest Trout Farms est le plus grand fournisseur de jeunes poissons (juvéniles) des fermes piscicoles en cage de l’Ontario dans le lac Huron. Une fois adultes, les poissons sont transformés à St. Thomas et dans tout l’Ontario, puis distribués aux détaillants de toute la province. Ces activités appuient la production d’aliments en Ontario et l’économie de la province.
  • L’Ontario compte actuellement six fermes piscicoles en cage détenant un permis provincial - toutes se trouvent au lac Huron.
  • En 2018, la valeur marchande des truites arc-en-ciel en Ontario était de 29 millions de dollars.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement