Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre Yurek à l'issue de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

Déclaration

Déclaration du ministre Yurek à l'issue de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques

MADRID — À l'issue de rencontres fructueuses avec des ministres canadiens et dirigeants internationaux lors de la 25e session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 25), Jeff Yurek, le ministre de l'Environnement, de la Conservation de la nature et des Parcs, a fait la déclaration suivante :

« J'aimerais remercier les représentants du Chili et de l'Espagne d'avoir été les hôtes de la conférence de cette année. La COP 25 a permis à l'Ontario d'afficher son leadership en matière de protection de l'environnement et d'élimination progressive du charbon, et d'entamer un dialogue constructif avec les autres instances et organisations sur les mesures pour contrer le changement climatique.

J'ai eu l'occasion de me joindre à Patricia Fuller, l'ambassadrice canadienne pour les changements climatiques, afin de faire un exposé sur l'élimination progressive du charbon et la transformation du bouquet énergétique de l'Ontario. Cette initiative, qui été couronnée de succès, a fait de l'Ontario la première instance nord-américaine dépendant grandement du charbon à cesser de produire de l'électricité à partir de ce combustible. C'est aussi l'une des plus importantes mesures prises à ce jour pour réduire les émissions de gaz à effet de serre en Amérique du Nord, à hauteur de 30 mégatonnes annuellement. Cette mesure a également contribué à réduire nos journées de smog, passant d'un nombre record de 53 en 2005 à zéro en 2017.

Tout au cours de la semaine, j'ai rencontré mes homologues provinciaux et américains ainsi que des chefs de file de l'industrie afin de discuter de nos efforts coordonnés pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et échanger des idées sur les initiatives qui pourraient nous aider à respecter nos engagements dans le cadre de l'Accord de Paris. J'ai aussi rencontré des délégués de la jeunesse canadienne pour en apprendre davantage sur les moyens qu'ils proposent afin de protéger l'environnement pour les générations d'aujourd'hui et de demain, et discuter de la façon dont le gouvernement peut mobiliser davantage les jeunes pour élaborer des solutions innovatrices dans la lutte contre le changement climatique.

L'Ontario est en tête de peloton au Canada en matière de réduction de gaz à effet de serre. Notre gouvernement est résolu à continuer à fournir sa part d'efforts pour aider le Canada à atteindre sa cible de réduction des émissions de 30 % en dessous des niveaux de 2005 d'ici 2030. Notre Plan environnemental pour l'Ontario ambitieux présente des mesures pour réduire les émissions, aider les collectivités et les familles à se préparer au changement climatique et encourager tous les Ontariennes et Ontariens à agir pour protéger et préserver notre environnement naturel.

Je quitte l'Espagne en me réjouissant de l'unité et de la collaboration qui persistent au sein de nos instances partenaires. Le changement climatique est un enjeu qui dépasse les frontières. Grâce à la collaboration avec des chefs de file nationaux et internationaux, nous continuerons notre lutte contre le changement climatique à l'échelle mondiale et trouverons des moyens efficaces et abordables de protéger l'environnement et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, tout en veillant à maintenir la santé de l'environnement et de l'économie de l'Ontario. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Gouvernement