Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Comptes publics, 2007-2008

Document d'information archivé

Comptes publics, 2007-2008

Ministère des Finances


Les Comptes publics à l'égard de chaque exercice financier sont préparés sous la direction du ministre des Finances, conformément aux exigences de la Loi sur le ministère du Trésor et de l'Économie.

Les Comptes publics comprennent le rapport annuel, les états financiers consolidés et des résumés et analyses de la situation financière et des résultats financiers de l'Ontario. Les données suivantes mettent en lumière les variations entre les prévisions du gouvernement pour l'exercice 2007-2008 figurant dans le budget de mars 2007, les résultats provisoires de
2007-2008 indiqués dans le budget de 2008 et les données réelles publiées aujourd'hui :

Résumé financier   2007-2008
(En milliards de dollars) Plan budgétaire
de 2007
Résultats provisoires publiés
dans le budget de 2008
Données réelles
2007-2008
Revenus 91,5 96,6 97,1
Charges 91,2 96,0 96,5
EXCÉDENT 0,4 0,6 0,6*

* Après notre investissement de 1,1 milliard de dollars dans l'infrastructure des municipalités aux termes de la Loi de 2008 permettant d'investir dans l'Ontario.
Nota : Les données tirées du budget peuvent ne pas correspondre à la somme des chiffres, qui ont été arrondis.

POINTS SAILLANTS - EXERCICE 2007-2008

Les résultats financiers de la province ont continué de s'améliorer. La province avait enregistré un excédent de 600 millions de dollars à la fin de l'exercice, le 31 mars 2008. Elle avait constaté un déficit de 5,5 milliards de dollars en 2003-2004.

Les revenus ont été supérieurs de 5,6 milliards de dollars aux prévisions indiquées dans le plan financier initial pour 2007-2008.

Grâce à ces revenus supplémentaires, le gouvernement de l'Ontario a pu accroître, en cours d'exercice, ses dépenses de programmes dans des secteurs prioritaires clés, notamment la santé, l'éducation, les services sociaux et le transport en commun. De plus, il a investi un montant additionnel de 1,1 milliard de dollars dans l'infrastructure des municipalités conformément à la Loi de 2008 permettant d'investir dans l'Ontario.

Les dépenses de programmes ont augmenté de 5,6 milliards de dollars par rapport au plan initial. Quant aux charges rattachées à l'intérêt sur la dette, elles ont été de 0,2 milliard de dollars inférieures aux prévisions, d'où une augmentation nette de 5,4 milliards de dollars des charges totales.

Étant donné que la hausse des revenus a été supérieure à la hausse des charges, la province avait enregistré un excédent de 600 millions de dollars après avoir fait des paiements de 1,1 milliard de dollars conformément à la Loi de 2008 permettant d'investir dans l'Ontario. Cet excédent est destiné à réduire le déficit accumulé.

LOI DE 2008 PERMETTANT D'INVESTIR DANS L'ONTARIO

Conformément à la Loi de 2008 permettant d'investir dans l'Ontario et à son règlement d'application, une partie de l'excédent que la province a enregistré en 2007-2008 est affectée aux municipalités au titre de leurs besoins en matière d'infrastructure, comme l'amélioration des routes et des ponts, l'expansion des services de transport en commun et la mise à niveau du parc de logements sociaux. Auparavant, le gouvernement devait consacrer la totalité de tout excédent enregistré en fin d'exercice à la réduction du déficit accumulé.

Les résultats de l'Ontario sont semblables à ceux de la plupart des autres compétences territoriales du pays. Quatre autres provinces ont publié leurs résultats à l'égard de l'exercice 2007-2008 et enregistré un excédent bien supérieur à leur plan budgétaire.

Les Comptes publics comprennent trois volumes complémentaires :

  • Volume 1 : États des ministères et annexes du Trésor, établis selon la méthode de la comptabilité d'exercice.
  • Volume 2 : États financiers de conseils, commissions et sociétés de la province, ainsi que divers autres états financiers.
  • Volume 3 : Détail des paiements faits par les ministères.

Le Bureau du vérificateur général analyse les renseignements figurant dans le rapport annuel et les trois volumes complémentaires pour s'assurer de la cohérence avec les données présentées dans les états financiers.

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement