Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Quand l'innovation devient source d'emplois en Ontario

Communiqué archivé

Quand l'innovation devient source d'emplois en Ontario

Le gouvernement McGuinty vise à transformer des idées en emplois dans des secteurs de pointe

Ministère des Finances

Le gouvernement ontarien déposera aujourd'hui la Loi de 2008 sur des idées d'avenir qui, si elle est adoptée, accorderait une exonération d'impôt sur le revenu des sociétés pendant une période de 10 ans aux nouvelles compagnies qui transforment des idées locales en emplois et produits de l'Ontario.

Cette exonération fiscale - la première du genre au Canada - encouragerait les entrepreneurs de la province à commercialiser des travaux de recherche financés par des fonds publics et effectués dans divers secteurs tels que la bioéconomie/les technologies propres, les technologies médicales de pointe, et les technologies de télécommunications, informatiques et numériques.

Ainsi, les sociétés admissibles qui commercialisent une idée auraient droit à l'exonération fiscale si cette dernière est mise au point dans une université, un collège ou un institut de recherche canadien(ne) admissible.

Faits en bref

  • Si elle est adoptée, la Loi de 2008 sur des idées d’avenir soutiendrait le programme de l’Ontario axé sur l’innovation et la création d’emplois dans les secteurs hautement prioritaires des technologies médicales avancées, de la bioéconomie/des technologies propres, et des technologies de télécommunications, informatiques ou numériques.
  • Lorsqu’une société étrangère à capital de risque investit au Canada, 59 % de ce capital fructifie en Ontario.

Document d’information

Ressources additionnelles

Citations

« Cette mesure fiscale historique, la première du genre au Canada, incitera assurément des entreprises à transformer des idées en produits commerciaux réels. Dans un marché mondial des plus compétitifs, nous encourageons ainsi la prochaine vague d’innovateurs en Ontario en réformant le système fiscal de manière à promouvoir un rôle de chef de file en matière d’investissements et de croissance économique en Ontario. »

Dwight Duncan

Ministre des Finances

« Le programme d’innovation de l’Ontario constitue un élément fondamental du plan économique en cinq points du gouvernement, qui nous aidera à soutenir la qualité de vie élevée dont nous profitons aujourd’hui - et à créer des emplois de grande valeur pour l’avenir. Aujourd’hui, nous franchissons la prochaine étape en transmettant un important message aux chercheurs d’un océan à l’autre du Canada et aux compagnies aux quatre coins du monde, à savoir, que si vous travaillez à un projet novateur susceptible de prendre appui sur nos atouts en matière de recherche et de créer des emplois, l’Ontario vous ouvre grand ses portes. »

John Wilkinson

ministre de la Recherche et de l’Innovation

« L’Ontario est le quatrième centre de recherche biomédicale en importance en Amérique du Nord; occupe une place de chef de file dans le secteur des technologies de communications, informatiques et des médias numériques; et demeure l’une des provinces les plus actives en termes d’initiatives concernant les énergies de remplacement et le changement climatique. Cette nouvelle mesure fiscale progressive agira en faveur d’une province plus verte, plus saine et économiquement plus forte en puisant dans l’excellence de nos ressources de recherche, en consolidant les partenariats entre les chercheurs et les entreprises, et en favorisant le succès commercial. »

Paul C. Genest

président et chef de la direction du Conseil des universités de l’Ontario

« Les collèges de l’Ontario peuvent faire état d’une expérience réussie dans leurs efforts de collaboration avec les entreprises et l’industrie, et c’est pourquoi nous appuyons cette mesure destinée à stimuler la recherche appliquée et l’innovation. D’ici les 15 prochaines années, la moitié des emplois exigeront une certaine aptitude à utiliser une technologie qui n’a pas encore été inventée, et l’Ontario doit prendre l’initiative en matière d’innovations technologiques. »

Linda Franklin

présidente et chef de la direction de Collèges Ontario

Partager

Sujets

Affaires et économie Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux