Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'exposé économique d'automne fait le point sur les finances de l'Ontario

Communiqué archivé

L'exposé économique d'automne fait le point sur les finances de l'Ontario

La récession mondiale entraîne une hausse du déficit

Ministère des Finances

Le gouvernement McGuinty a fait le point aujourd'hui dans l'exposé économique d'automne 2009  sur les mesures prises pour aider les particuliers, les familles et les entreprises de l'Ontario à faire face à la récession mondiale et pour s'assurer que la province sera en position de créer des emplois et de relancer l'économie à l'avenir.

Comme bien des administrations publiques à l'échelle mondiale, le gouvernement de l'Ontario continue à faire face à des défis économiques de taille. Le gouvernement a mis à jour les perspectives économiques de la province et prévoit une diminution de 3,5 % du produit intérieur brut pour 2009. Bien que l'économie donne des signes de stabilisation, la croissance des revenus du gouvernement et de l'emploi aura lieu après la reprise de l'économie.

En 2008-2009, les revenus que l'Ontario tire de l'impôt des sociétés ont diminué de 48,1 %. En raison des revenus à la baisse et des investissements effectués pour aider les Ontariens et Ontariennes à composer avec la récession mondiale, le gouvernement prévoit un déficit de 24,7 milliards de dollars pour 2009-2010. Ces investissements ont été effectués notamment dans l'infrastructure, le secteur de l'automobile et la formation professionnelle.

Pour remettre la province sur la voie de la stabilité et de la viabilité financières tout en protégeant les services de première importance, le Conseil du Trésor de l'Ontario effectuera un examen stratégique rigoureux des dépenses. Cet examen a pour but de s'assurer de la pertinence et de l'efficacité des programmes et services gouvernementaux ainsi que de leur mode de financement. L'objectif du Conseil est de veiller à ce que les grandes priorités de la population, soit la création d'emplois, les services de santé et l'éducation, demeurent viables.

Le gouvernement McGuinty prépare également la croissance future de l'économie en proposant de réduire les impôts pour les familles et les entreprises ontariennes, et d'instaurer la taxe de vente harmonisée, comme l'indiquait le budget de 2009. La mise sur pied d'un régime fiscal plus compétitif est la mesure la plus importante que l'Ontario puisse prendre pour renforcer l'économie de la province à long terme et créer des emplois.

Faits en bref

  • Les revenus prévus pour 2009-2010 sont de 5,8 milliards de dollars inférieurs aux prévisions du budget de 2009 en raison surtout de la récession mondiale et de son incidence sur l'Ontario.
  • On prévoit actuellement que le total des charges en 2009-2010 augmentera de 4,8 milliards de dollars par rapport aux prévisions du budget de 2009, en raison surtout des investissements qui ont contribué à atténuer les effets de la récession sur les familles et les collectivités de la province.
  • La plupart des variations constatées dans les charges de programmes provinciaux depuis le budget de 2009 sont attribuables aux mesures prises pour stimuler l'économie par des investissements dans la formation professionnelle et le secteur de l'automobile, ainsi qu'aux coûts accrus des services de santé, y compris la lutte contre le virus de la grippe H1N1, et aux dépenses supplémentaires au chapitre de l'aide sociale.
  • Dans le budget de 2009, le gouvernement a affecté 32,5 milliards de dollars sur deux ans aux investissements dans l'infrastructure afin de stimuler la croissance économique, de créer des emplois à court et à long terme, et d'aider les familles ontariennes, aujourd'hui et demain.

Ressources additionnelles

Citations

« Durant cette récession mondiale, notre mission est claire : créer des emplois, aider les familles et mettre en place les conditions propices à une nouvelle ère de croissance économique, a déclaré le ministre des Finances, Dwight Duncan. Le FMI et l'OCDE ont exhorté les gouvernements du monde entier à mettre en oeuvre d'importantes mesures de stimulation de l'économie pour éviter que la récession ne soit encore plus grave. C'est ce que nous avons fait en investissant dans l'infrastructure et la formation professionnelle et en réformant notre régime fiscal. Les Ontariennes et Ontariens savent que ce plan d'action est celui qui est le plus approprié en cette période difficile »

Dwight Duncan

ministre des Finances

« Nous lançons aujourd'hui un processus visant à élaborer un plan stratégique à long terme pour assurer la viabilité de nos services publics, a ajouté M. Duncan. Le soutien des services prioritaires exigera une gestion prudente des ressources pour nous assurer que nous réalisons des progrès de façon constante et abordable. »

Dwight Duncan

ministre des Finances

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Éducation et formation Environnement et énergie Gouvernement Santé et bien-être Domicile et communauté Travail et emploi Impôts et avantages fiscaux Autochtones Consommateurs Francophones Nouveaux venus Personnes ayant des déficiences Personnes âgées Femmes